Le Plan Grand froid

À Haguenau, un dispositif est en place pour aider les plus vulnérables. C’est l’une des priorités d’une ville très attentive au bien-être des plus fragiles et qui peut compter sur ses citoyens et ses partenaires en cette période de froid.

0
126

Le grand froid pouvant arriver à n’importe quel moment, il faut l’anticiper et inscrire les personnes qu’il pourrait mettre en danger sur le registre du Centre Communal d’Action Sociale, le CCAS. La seule condition est d’adhérer à l’idée. L’inscription peut se faire par la personne elle-même ou par son entourage, sa famille ou ses voisins.

L’affaire de tous

Cette opération est l’affaire de tous : « Nous avons la chance de vivre dans une ville à dimension humaine, le nombre assez petit d’inscrits sur la liste du CCAS, autour de 40, signifie certainement qu’il existe une solidarité de proximité, qu’il y a une tradition, des liens familiaux forts. Ici, on fait attention aux autres, que ce soit les personnes âgées ou handicapées, surtout si elles sont isolées, ici on fait attention à nos publics précaires ; nous devons être attentifs en cette période de grand froid », affirme Mireille Illat, adjointe aux solidarités, séniors et handicaps. Les facteurs de la ville assureront des visites de façon régulière, elles seront intensifiées si les températures descendent très bas, quand les conditions de circulation sont très difficiles.

C’est un partenariat mis en place avec La Poste, mais d’autres aides sont indispensables : « Nous pouvons également compter sur Les Conférences Saint-Vincent de Paul qui font des visites à domicile, la Croix-Rouge avec laquelle nous avons un partenariat de longue date ou encore Les Petits Frères des Pauvres qui peuvent repérer une fragilité ou un isolement et qui permettent les inscriptions sur le registre », conclut Mireille Illat.