Le parc automobile américain entame son déclin

98

La crise sanitaire mondiale a eu de lourdes conséquences sur le marché auto américain. La chute drastique des ventes des véhicules neufs, combinée à la diminution importante du nombre de kilomètres effectués sur un an, a modifié en profondeur le parc automobile des États-Unis. Pour la première fois depuis 10 ans, le nombre de voitures en circulation a baissé, passant de 281 à 279 millions d’unités, et l’âge moyen a augmenté, dépassant désormais 12 ans. En conséquence, le marché de l’occasion, bien aidé par la pénurie de semi-conducteurs qui ralentit la production de modèles neufs, est en train d’exploser. Cette évolution devrait toucher également l’Europe dans les prochains mois.  

CONTENUS SPONSORISÉS