Le meilleur de la Miata

Mazda enrichit la famille MX-5 avec une toute nouvelle série spéciale Seiza Edition, limitée à 110 exemplaires, qui offre le meilleur de la célèbre Miata.

90
Cette livrée sombre et lumineuse àla fois est complétée par un toit noir et des badges numérotés « Seiza Edition ». / ©documents remis

Depuis sa naissance en 1989, la Mazda MX-5 n’a cessé de s’améliorer et de séduire une clientèle passionnée. Et cela notamment au travers de séries spéciales. Depuis le lancement de l’actuelle génération, celles-ci se sont multipliées, histoire de remettre régulièrement la petite star de Mazda sur le devant de la scène.

Limitée à 110 exemplaires

On se souvient particulièrement de celle éditée pour le 30e anniversaire avec sa carrosserie orange exclusive. Alors avec ce printemps 2021 si incertain en raison de la pandémie, le constructeur japonais propose de se libérer la tête et de rouler cheveux au vent à bord d’une nouvelle série spéciale, baptisée Seiza Edition. Selon Mazda, le nom Seiza tire son origine de la culture japonaise, et possède une double signification :
« Seiza » signifiant « constellation » en japonais, mais également « assise correcte », une posture traditionnelle utilisée par les samouraïs. Un vrai symbole pour cette Mazda MX-5 qui allie la puissance, l’agilité et l’équilibre parfait avec sa répartition du poids 50 % avant et 50 % arrière. Cette déclinaison se base sur la version Sélection RF (pour Rétractable Fastback), animée par un bloc 2,0 litres Skyactiv-G de 184ch, associé à une boîte manuelle à six rapports, et vient se positionner en haut de la gamme MX-5. Particulièrement élégante, elle se distingue par différents éléments dont le plus marquant réside dans sa combinaison de teintes (bleu « Deep Crystal Blue » à l’extérieur et blanc « Pure White » à l’intérieur), pour un rendu des plus séduisants. Elle reprend toutes les caractéristiques de la version Sélection avec la navigation GPS, l’écran tactile de 7 pouces, la caméra de recul et la reconnaissance des panneaux de signalisation. À cette belle dotation de base s’ajoute une série d’équipements spécifiques qui font véritablement la différence et le look de cette série spéciale, comme la sellerie en cuir Nappa blanc, des jantes aluminium noires 17 pouces BBS, ainsi que des coques de rétroviseurs et le toit peints en noir. On retrouve également les badges et le porte-clés numéroté, livrés dans un écrin personnalisé lors de l’achat du véhicule.

Le « petit » roadster de Mazda est toujours aussi craquant.

Pour le reste, c’est-à-dire le plaisir de conduire une MX-5, cette « Seiza Edcition » ne diffère pas du roadster classique. Elle est légère, agile et vivace. Son moteur 2,0 litres atmosphérique bien servi par une boîte parfaite s’exprime pleinement grâce à sa puissance qui lui permet d’aller rugir vers les 7 500 tr/min maximums, tout en offrant de belles reprises ainsi que des sensations sportives sans pour autant exiger des vitesses déraisonnables. À bas régime par contre, on peut regretter l’absence d’une sonorité un peu accentuée. Son 0 à 100 km/h en 6,5 secondes en est une parfaite illustration. Le châssis propulsion fait merveille dans les enchaînements de courbes, bien aidé par son autobloquant qui la laisse dériver à souhait sans jamais lui permettre de décoller du bitume. Bref un vrai plaisir.

Cette MX-5 « Seiza Edition » est pourvue d’un équipement complet.

La Mazda MX-5 Seiza Edition est commercialisée au tarif de 40 600 € TTC, soit à peine plus de 2 000 € que la version Sélection standard, auxquels il faudra ajouter 983 € de malus écologique pour les 155 g/km d’émission de CO2.  

CONTENUS SPONSORISÉS