Le dernier lavoir de la ville sera rénové

La Ville de Brumath souhaite restaurer le lavoir « Im Winckel » situé rue de l’Angle et lance un appel à bénévoles, pour préserver son patrimoine. L’objectif est de transformer le site érigé en 1839 en un lieu de rencontre au bord de la Zorn.

177

A Brumath, sur les six lavoirs en activité au XIXe siècle, un seul a survécu. Il se trouve sur la Zorn, au bout de la rue de l’Angle. Ce lavoir couvert a déjà fait l’objet de plusieurs rénovations, comme en 1919, quand la commune de Brumath a fait transformer la structure en bois par une « construction en dur », plus résistante. 

En 1938-1939, un siècle après sa construction, la municipalité réfléchit à nouveau au réaménagement du lavoir, mais reporte les travaux en raison de coûts trop importants. Aujourd’hui, c’est pour retrouver son cachet d’antan que Brumath lance cet appel à bénévoles.

Le lieu sera dédié aux habitants

« Les lavoirs, ce sont des lieux emblématiques de l’histoire locale. On veut tout faire pour que les gens aient envie d’y retourner, d’y lire, d’y discuter, de s’y reposer… » explique Thierry Wolfersberger, l’initiateur du projet. « On ne voulait pas faire nettoyer la rue ou repeindre un lampadaire, mais quelque chose de gratifiant pour que les habitants se l’approprient. »

Participez à la rénovation !

Pour changer le toit, repeindre la charpente, réintégrer des garde-corps d’époque ou encore créer une petite avancée sur l’eau, la ville recherche des habitants avec des compétences techniques (électricité – ferronnerie – logistique – nettoyage – maçonnerie – métallurgie – peinture) mais invite également tous ceux qui le souhaitent à venir mettre un coup de pinceau. 

Grâce aux ressources de la SHABE, des photos d’époque et des textes viendront également décorer le site réhabilité.   

CONTENUS SPONSORISÉS