Le Cercle d’échecs de Bischwiller rêve d’Europe

Les bons résultats s’enchaînent pour le Cercle d’échecs de Bischwiller, avec des podiums pour toutes les équipes, mais surtout un cinquième titre de champion de France pour l’équipe masculine, qui espère pouvoir enfin disputer les championnats d’Europe, si les financements suivent.

105
L’équipe masculine décroche le titre pour la cinquième année, Roland Reeb à droite.

C’est une victoire « à l’arrachée » comme la décrit Roland Reeb, le président du Cercle d’échecs de Bischwiller. « Chartres et Asnières avaient de meilleures équipes sur le papier, quatre ou cinq matches ont été gagnés sur le fil du rasoir, et honnêtement, on a eu un peu de chance ! » Car même à ce niveau, la chance intervient : « On a appris par après que deux joueurs n’étaient pas en forme, mais n’avaient pas de remplaçant, ils ont donc été alignés. D’ailleurs un adversaire avait une position gagnante, mais a joué petit bras comme on dit au tennis, et ça lui a coûté la victoire ! »

Sans ces coups de pouce du destin, Bischwiller n’aurait pas été sacré, mais « une dynamique s’est installée, avec de courtes victoires qui ont persuadé les joueurs de gagner ». Seul à Chartres pour soutenir l’équipe, Roland Reeb était tout de même accompagné à distance par le Cercle d’échecs puisque « toutes les parties sont diffusées en direct sur internet, et le soir nous recevions des tas de messages d’encouragement ».

Les féminines finissent troisièmes du Top 12. / ©DR

À la recherche de financements

Avec dix Grands maîtres dans l’équipe, dont trois étrangers, le club espère maintenant enchaîner avec la coupe d’Europe des clubs champions en Autriche en octobre. Qualifié depuis 2014, il n’a jamais pu y aller, faute de financements. Si la frustration s’entend, le président, « pas très optimiste », écrit « à droite à gauche, mais le problème pour le mécénat ou les subventions est la date limite d’inscription : le 15 juillet. Il nous faut 35 000€ pour payer les joueurs, le déplacement et l’hôtel ».

Les autres équipes affichent également d’excellents résultats: les jeunes et les féminines se classent troisièmes au Top jeune et au Top 12 féminin ; l’équipe mixte est première au Top 16 ; et une sixième place a été décrochée à la Coupe de la parité à Nîmes.

CONTENUS SPONSORISÉS