Le centenaire de l’Armistice débute

506
Centenaire de Guerre

La Société d’Histoire et d’Archéologie de Haguenau est un acteur majeur des premiers événements du centenaire de l’Armistice de la Grande Guerre, qui débuteront ce week-end.

Si Haguenau a eu la “chance” de ne pas être un terrain d’opérations militaires, ce n’est pas pour autant que la ville et ses habitants n’ont pas souffert pendant cette période de la Première Guerre Mondiale » explique Richard Weibel, Président de la Société d’Histoire et d’Archéologie de Haguenau (SHAH).

A l’occasion du centenaire de l’Armistice du 11 novembre, les passionnés d’Histoire et historiens racontent l’impact qu’a eu la Grande Guerre sur la Cité Barberousse, au cours d’événements publics. « Une grande activité militaire a eu lieu dans notre cité, alors que la population civile a subi le concept de la guerre totale : à savoir privation, contrôle, mise au pas, etc. Cependant, une grande activité culturelle s’est développée au même moment et a pu occuper l’esprit de nos citoyens pendant cette période difficile ».

Un nouvel annuaire de la Grande Guerre

C’est cette vie pendant la Première Guerre Mondiale que retrace le nouvel annuaire de la SHAH, qui paraîtra le 2 novembre dans les librairies de la ville, l’office de tourisme et le Musée Historique : Haguenau, la Grande Guerre, 1914-1918. « Il raconte l’histoire militaire et civile de la commune à cette période. Huit hôpitaux militaires y ont été installés, la vie culturelle était riche malgré les privations : beaucoup de théâtre et de cinéma. On parle également des derniers jours des Allemands à Haguenau et de l’arrivée des troupes françaises ».
Haguenau déplorera la mort de 424 militaires, et de quatre civils lors d’un bombardement. « C’était l’occasion également de remettre à jour la liste de ces hommes disparus ».

Du 3 au 18 novembre 2018, une exposition labellisée par la Mission du centenaire de la Première Guerre mondiale est proposée à la Salle de la Douane, tous les jours de 15 à 19h. «C’est une petite synthèse de ce qu’on peut trouver dans notre annuaire» poursuit Richard Weibel. Elle a été organisée avec de nombreux partenaires et regroupe notamment les travaux des élèves haguenoviens de CM2 sur cinq ans, celui des élèves du collège Kléber, l’exposition de Mr Mathias et Mr Leonate, ainsi qu’une rétrospective du travail du Souvenir Français.

Visites guidées et conférences

« Nous organisons une visite guidée thématique autour des morts et des disparus de la Première Guerre Mondiale, le 4 novembre au Monument aux Morts. La visite sera guidée par une historienne de la SHAH » précise Richard Weibel. Elle sera suivie à 20h, d’une grande conférence publique à l’IUT de Haguenau, qui traitera des différents armistices depuis 1917, qui ont amené au grand armistice du 11 novembre qui signe la déclaration officielle de fin de guerre. « C’est Jean-Laurent Vonau, un grand historien, qui proposera cette conférence ».

Tous ces événements sont gratuits. Ils précèderont les nombreuses autres manifestations proposées par la ville de Haguenau et ses partenaires, telles que des lectures, du théâtre, des concerts et bien entendu la cérémonie officielle*.

Rendez-vous dès le 3 novembre 2018 pour les premiers événements du centenaire de l’armistice de la Première Guerre Mondiale.

*Le programme complet est à retrouver sur www.sortirahaguenau.fr et dans le Maxi Flash du 05/11/18.   

CONTENUS SPONSORISÉS