Le beau moment (gâché) d’Olivetti

330

Albano Olivetti avait réussi un coup: s’associer à Jo-Wilfried Tsonga pour disputer le double sur l’ATP 250 de Marseille. Mais l’Haguenovien, monté 139e mondial du double, et le Manceau de 35 ans, qui retrouve les terrains après de longs mois d’absence, ont buté sur David Pel et Sander Arends dès le premier tour (6-4 6-4). 

Une déception pour Olivetti, qui restait sur une finale au Challenger de Cherbourg en compagnie d’Antoine Hoang, et qui a commencé 2021 à la 156e place mondiale. Il gratte place après place pour se rapprocher du Top 100. Contacté par nos soins, Albano portait un regard positif sur son association avec l’ex-n°5 mondial : « C’était forcément une bonne chose de m’aligner avec Jo en double. Je le connaissais forcément un peu, mais ça m’a permis de passer du temps avec lui sur et en dehors du court. C’est vraiment quelqu’un d’appréciable. D’un point de vue sportif, malheureusement, nous n’avons pas fait un bon match, et avons perdu face à une équipe bien rodée. On a manqué de régularité en retour et d’automatismes dans le jeu. Je pense qu’il est manque de rythme et qu’il a besoin de quelques matchs, ce qui est tout à fait normal après une longue absence. Mais c’est un grand champion et il est encore capable de faire de belles choses si son corps le laisse s’exprimer pleinement. »   

CONTENUS SPONSORISÉS