Betschdorf – L’art comble les vides

Le Musée de la poterie a lancé sa première exposition temporaire de la saison, Le vide & le plein, fruit de la rencontre de deux femmes artistes. Cette exposition restera en place jusqu’au 8 août.

244

Elles se sont rencontrées en 2007 lors d’une exposition à Singapour. La connexion a été instantanée et elle a conduit à l’actuelle exposition visible à Betschdorf, une installation contemporaine intitulée Le vide & le plein, un voyage artistique entre le vide et la plénitude, au Musée de la Poterie de Betschdorf. Cette expo des œuvres d’Anita Nevens et Andrée Weschler est comparable à une carte expérimentale tridimensionnelle qui explore l’univers cosmique infini et la réalité du temps fini. À travers son œuvre, Andrée Weschler, de Rœschwoog, parle du temps et de la manière de le remplir quand rien ne se passe. 

Après une pause forcée due au Covid, elle qui a beaucoup voyagé est ravie de pouvoir à nouveau partager le fruit de son travail avec le public : « Pendant le confinement, j’ai réalisé un long collier de perles de porcelaine. Cette œuvre s’appelle Les Graines du Temps. Elle présente la façon dont le processus de création artistique comble temporairement un vide », explique l’artiste performeuse qui a proposé à Anita Nevens
de quitter quelque temps sa Belgique pour cette expo. 

Artiste designer, Anita s’est intéressée à la relation entre le corps, les objets et l’espace : « Son installation, Cosmique – Domestique, est un village, un paysage, inspiré d’une carte de Betschdorf. Le tout est déconstruit, expérimental. Elle a utilisé de la céramique, de la porcelaine, du grès, et fait un clin d’œil au savoir-faire local avec des touches de gris et de bleu », poursuit Andrée Weschler. L’entrée est gratuite et les visites se font aux horaires d’ouverture du musée (voir Facebook Musée de la Poterie Betschdorf).  

CONTENUS SPONSORISÉS