L’Alsace, terrain de jeu

Le journaliste et écrivain haguenovien Jacques Fortier, auteur du best-seller Sherlock Holmes et le mystère du Haut-Koenigsbourg (Le Verger Éditeur), et de Les neuf sentinelles des Vosges (La Verger Éditeur 2020) est le retraité le plus occupé d’Alsace. Entre deux romans et avant la sortie du prochain au mois de novembre, il a rédigé les 400 questions du jeu Cube Alsace, avec son fils Adrien Fernique, médiateur culturel au Musée alsacien de Strasbourg. Découvrir l’Alsace en s’amusant, c’est leur proposition alléchante.

490

Le jeu était prêt pour Noël, mais la crise sanitaire a repoussé sa sortie. Il est maintenant disponible et en vente libre. Tout tient dans un cube facile à transporter ou à ranger pas trop loin quand l’envie de découvrir ou de redécouvrir l’Alsace en famille ou entre amis vous prend. Le plateau se déplie, comme au Monopoly, aux Petits chevaux ou au Trivial Pursuit par exemple, et vous faites progresser vos pions grâce à un dé et des cartes de questions à choix multiples réparties en quatre thèmes et symbolisés par quatre couleurs : Cuisine, géographie, patrimoine, histoire. 

400 questions pas trop évidentes, mais pas trop difficiles non plus, pour que les Alsaciens du monde entier s’amusent, comme les deux auteurs se sont amusés à écrire les bonnes réponses et les fausses pistes. Alors : À quel candidat à la présidentielle le petit village de Ringeldorf a-t-il donné 100% de ses voix au second tour ? Quel célèbre Américain a passé sept mois en Alsace entre octobre 1890 et avril 1891 ? Quelle richesse du sous-sol a fait la prospérité de Pechelbronn jusque dans les années 50 ? De quel végétal Haguenau est-elle la capitale ? Les réponses sont dans nos têtes ou dans le Cube Alsace, aux éditions La Geste (19,90 €). 

Maxi Flash : Comment un écrivain se retrouve-t-il à travailler pour un jeu de plateau ? 

Jacques Fortier : Je travaille avec La Geste depuis trois ans sur l’almanach de l’Alsace. Ils éditent déjà une vingtaine de cubes jeu dans d’autres régions françaises et souhaitait faire la même chose avec l’Alsace. Ils me l’ont proposé et j’ai eu envie de travailler avec Adrien, mon fiston, qui a le double avantage d’être dialectophone et de bien connaître l’histoire de l’Alsace. C’est lui qui a rédigé les questions qui emploient de l’alsacien. C’est marrant, car ça donne aussi un éclairage sur la diversité de la langue. Nous avons eu carte blanche. C’était plutôt rigolo à faire et je crois que ça fait marrer les gens. 

Avez-vous rencontré des difficultés dans le choix des questions ? 

On a vraiment travaillé à deux, sur un fichier commun. On partageait, on se relisait, on se critiquait. Quand c’était trop pointu ou au contraire trop banal, on supprimait la question. On en a écrit une cinquantaine de plus. Il ne fallait pas que ce soit trop facile pour que les vrais connaisseurs de l’Alsace surpassent tous les autres ni trop difficile pour que tout le monde puisse participer. C’est un jeu de divertissement amical. Ce qui est lié aux événements historiques a été assez facile à écrire, comme pour les personnages célèbres, mais nous avons voulu créer un équilibre entre le Nord et le Sud de la région, pour que personne ne soit oublié.

Jacques Fortier ©DR

Avez-vous proposé une question qui concerne le plus grand vendeur de livres en Alsace (qui est bien entendu Jacques Fortier) ? 

Non il n’y a pas de questions qui touche directement nos activités privées, mais il y a quelques clins d’œil à des amis, un peu d’humour évidemment, quelques private Joke. Quand on demande si Germain Muller s’est rendu célèbre comme sauter à la perche, bon, c’est facile à écarter comme réponse, on s’est permis quelques libertés. Sur les quatre réponses possibles, il y en a une plutôt amusante, une qui est un peu entre-deux, et ça se joue entre les deux autres. Il y a un côté pédagogique aussi pour apprendre à découvrir ou redécouvrir l’Alsace. Une partie dure une demi-heure. C’est le jeu idéal pour l’apéro entre un couple qui connaît l’Alsace et un autre qui est en train de la découvrir. 

Le Cube tourne autour de quatre catégories: cuisine, géographie, patrimoine, histoire !

L’actualité politique, sociale ou sportive est très peu abordée. C’est un jeu plutôt culturel et historique. On ne demande pas qui est le président du Conseil régional. On est un peu plus dans la profondeur de l’histoire. Mais il fallait arbitrer. Il est vrai qu’entre l’histoire et les personnages célèbres, il n’a pas été toujours facile de trouver la bonne catégorie. 

Un mot sur votre carrière d’écrivain ! Votre prochain roman est en cours d’écriture, il sortira à la fin de l’année, c’est ça ?

Oui, au mois de novembre. Le titre sera Le crime de Gutenberg et il répondra à cette question primordiale : qu’a fait Gutenberg entre 1444 et 1448 ?

Cette question est-elle dans le jeu Cube Alsace ? 

Non. Je crois qu’il n’y a même pas une seule question sur Gutenberg. Et puis, il y a quelques clins d’œil, mais aucune publicité pour mes romans, cela va de soi.   

CONTENUS SPONSORISÉS