La protection du climat est une affaire transfrontalière

Les 13 et 14 novembre, l’Eurodistrict PAMINA a organisé, en ligne, la première Conférence des jeunes sur la protection du climat. Les participants français et allemands ont préparé des revendications à l’adresse des élus, des entreprises et des citoyens, et lancent un challenge pour motiver la population à prendre davantage soin de la planète.

240
©Eurodistrict PAMINA

Lors de cette conférence, 34 participants, âgés de 18 ans en moyenne, ont travaillé sur les thèmes de la mobilité, l’agriculture et l’alimentaire, l’habitat et les modes de vie. Avec le soutien de volontaires et de coaches, ils ont listé leurs revendications, portant notamment sur la construction de nouvelles pistes cyclables ou sur la durabilité des produits. Les jeunes ont également déterminé 16 actions, que les professionnels, associations et particuliers de l’espace PAMINA devront mettre en œuvre pour remporter le Challenge-Climat-PAMINA. Celui-ci aura lieu du 1er décembre 2020 au 9 mai 2021, et les actions seront prochainement présentées sur le site www.eurodistrict-pamina.eu. Il s’agit, par exemple, de ne pas utiliser la voiture pendant une semaine ou d’acheter auprès des petits agriculteurs locaux.

Julia, volontaire, a soutenu l’organisation de la Conférence des jeunes sur la protection du climat ©Eurodistrict PAMINA

Quelle commune sera la plus respectueuse du climat ? 

Une fois l’une de ces actions mise en œuvre, les participants au challenge signaleront leur bon geste en ligne. Ils tenteront ainsi de gagner des prix, mais surtout ils feront gagner des points à leur commune ! En mai, les villes ou villages d’Alsace du Nord, du Palatinat du Sud et du Pays de Bade ayant collecté le plus de points seront nommés « Communes-Climat PAMINA ». C’est ainsi que les élèves et les étudiants participant à la conférence ont souhaité agir pour la planète. Tous ont pris plaisir à travailler ensemble et se sont fortement investis : « La protection du climat nous concerne tous et ne peut être réalisée qu’ensemble, en particulier dans notre région frontalière PAMINA. On ne soulignera peut-être jamais assez les efforts et l’engagement communs des jeunes », déclare Rémi Bertrand, président de l’Eurodistrict.