La palette de couleurs de Marilou Jung

Dans son atelier, à Engwiller, l’artiste-peintre Marilou Jung utilise des châssis nus qu’elle habille de vieux draps. Elle joue avec ses couleurs de prédilection : le rouge, l’orange et le bleu. Sa prochaine exposition se tiendra à Washington au mois de juin. Découverte d’une artiste empreinte de liberté.

758

“L’utilisation de vieilles matières est essentielle dans mon travail. Nappes et draps anciens, sacs de blé rapiécés ou travaillés à l’aiguille font office de toile pour mes peintures. J’aime leurs irrégularités : elles ont une histoire. Je redonne vie à ce patrimoine local », raconte Marilou Jung.

Elle utilise aussi des cordes de blé, servant à lier les germes de blé entre elles, qu’elle colle sur la toile. Elles apportent un relief naturel à son travail.

Un travail d’artiste

Sur le châssis nu, l’artiste tend le vieux drap. Elle l’enduit d’une colle de peaux de lapin permettant de solidifier la toile après la phase de séchage. Une fois cette opération réalisée, Marilou Jung laisse libre cours à son imagination :« je ne fais pas de figuratif. Chacun est libre de définir, selon sa propre perception du moment, ce qu’il veut voir dans l’œuvre finale », indique l’artiste-peintre.

De sa peinture abstraite, les différentes œuvres de Marilou Jung vous plongent dans son univers. Souvent chatoyant, parfois plus sombre, l’artiste se décrit aussi comme opportuniste : « Mon idée de départ se transforme par le hasard du coloriage, et devient autre chose ».

L’artiste-peintre aime essayer de nouvelles techniques et mettre sur la toile de nouvelles impressions. « Ce sont des ressentis, influencés par la vie, la famille, l’environnement, mais aussi les musées. Je suis curieuse et j’aime mettre en pratique cette curiosité et découvrir ce qu’elle génère ».

Du noir, de l’orange et du bleu

L’artiste-peintre utilise ses couleurs de prédilection, « des tons neutres comme le noir et le blanc ou coloriés, le rouge et l’orange, ainsi que le bleu sous toutes ses nuances et plus récemment le doré ».

Marilou Jung est coloriste. Depuis vingt ans, elle fabrique ses propres peintures en utilisant des pigments qu’elle mélange entre eux, et crée sa propre palette de couleurs. L’orange est sa couleur préférée. Au fil de ses périodes de création, celle-ci est parfois mise de côté. En effet, cette saison, Marilou Jung utilise le turquoise mélangé à une pointe de noir.

Toutefois, l’artiste précise bien que la couleur orange n’est jamais bien loin !   

CONTENU SPONSORISÉ