La musique à tout prix

La musique municipale de Brumath organise une soirée dîner dansant au Centre culturel le 21 mars à 19 h, animée par l’orchestre local des Rosystars et destinée à financer de futurs événements de l’association dans l’année.

418

Cette soirée signe la réédition d’une collaboration qui avait bien fonctionné il y a trois ans. Joëlle Suss, membre de l’association depuis 35 ans et présidente de la musique municipale de Brumath doit trouver des solutions pour redynamiser la machine. Elle confie voir les subventions de l’association fondre d’année en année. Pourtant, ces spectacles sont importants: pour elle, « ils permettent de réunir les habitants autour d’autres préoccupations », et de se retrouver dans « des ambiances qui disparaissent de plus en plus dans les villages en périphérie des villes. »

Reconquérir son public

Les 60 membres de la troupe de Brumath tentent de rallier, même sur les réseaux sociaux, un public qui s’intéresse de moins en moins à la musique municipale. La faute peut-être à une image vieillotte, alors que l’association s’occupe toujours de manifestations locales à succès, comme l’orchestre de Noël, où 175 enfants ont chanté. Dans l’idéal, la soirée du 21 mars serait l’une des dernières où l’association demandera une participation financière. Prochain événement gratuit annoncé : une comédie musicale sur le Roi Lion avec la chorale de Weyersheim.   

Renseignements et réservations au 06 48 83 62 71 ou au 06 10 76 36 57.

CONTENU SPONSORISÉ