Beinheim : La ligne de fret sera conservée

Une ligne ferroviaire vieillissante, menacée de fermeture, sera prochainement rénovée. Il s’agit de la voie située entre Rœschwoog et Beinheim, utilisée par des trains de marchandises à destination de l’usine Roquette.

613

Depuis plusieurs décennies, cette ligne ferroviaire de 4,5 km permet la desserte du site industriel Roquette situé à Beinheim. Près de 425 trains l’empruntent annuellement, pour un volume impressionnant de 580 000 tonnes. Cette ligne donne des signes de vieillissement.

Les wagons y transitent à vitesse réduite, en raison de l’état dégradé de la voie, et la vitesse pourrait être encore réduite de 20 km/h d’ici deux ans pour des questions de sécurité. La circulation pourrait même y être totalement interdite dans quelques années si les responsables ne prennent pas les mesures nécessaires. D’importants travaux sont envisagés pour conserver cette installation. Ceux-ci porteront sur le ballast, les rails, les traverses, etc. Selon les élus, restaurer la ligne plutôt que l’abandonner est la meilleure solution : « Si les 425 trains annuels disparaissent, ils seront remplacés par environ 3 000 poids lourds sur l’A35 ! Cela perturbera la circulation les jours ouvrables, et générera davantage de pollution. Conformément au Plan Climat, nous préférons favoriser le fret ferroviaire lorsque cela est possible », explique Denis Hommel, le président de la comcom du Pays rhénan.

Les Communautés de communes s’investissent

Le coût des travaux est estimé à 3,7 millions d’euros. Les frais seront supportés par l’État, la Région Grand Est, le Département du Bas-Rhin, la SNCF, Roquette, et les deux Communautés de communes concernées. Il s’agit de celle de la Plaine du Rhin, dont fait partie le village de Beinheim, et de celle du Pays rhénan, dont fait partie Rœschwoog.

« Nous nous sommes engagés, avec d’autres acteurs, à participer au financement, car cette ligne est importante pour le territoire. Le projet est validé. La phase d’étude commence, elle devrait durer une année. Les travaux pourront débuter après celle-ci », poursuit Denis Hommel. Les gares du territoire ont, quant à elles, déjà fait l’objet de transformations : « La comcom du Pays rhénan a lancé un programme de rénovation des gares. Il s’achèvera avec la rénovation de celle de Rœschwoog. Le parking sera agrandi pour accueillir davantage de véhicules et de vélos, pour encourager la population à voyager en train. L’éclairage sera également revu. Nous espérons que les travaux auront lieu en 2021. Avec la crise sanitaire, tout est plus compliqué et plus incertain ! », déclare Roger Boehm, adjoint au maire de Rœschwoog.

CONTENUS SPONSORISÉS