La langue des signes à l’honneur

Fin septembre, c’était la Journée internationale des langues des signes, la Journée mondiale des sourds et la Journée européenne des langues ! L’occasion de sensibiliser le grand public sur l’univers et le mode de communication des personnes sourdes et malentendantes.

290
Depuis une trentaine d’années, Albert Tabaot milite en faveur de la langue des signes / ©DR

La Journée internationale des langues des signes existe depuis 2018, la Journée européenne des langues fête cette année ses 20 ans, et la Journée mondiale des sourds est quant à elle bien plus ancienne, elle date des années 50 !

Ces manifestations ont pour but de sensibiliser le public sur l’importance de l’apprentissage des langues, sur la situation des sourds et malentendants, sur leurs difficultés quotidiennes. Albert Tabaot, professeur de langue des signes pour l’Union des sourds et malentendants du Bas-Rhin, profite de ces occasions pour monter sur son vélo, parcourir les rues de Strasbourg et informer les passants.

Albert Tabaot se fait toujours un plaisir d’aller à la rencontre du public

Il n’hésite pas à se déplacer lorsque des manifestations sont organisées dans d’autres villes, mais constate, avec regret, que peu d’événements ont eu lieu en France.

Chaque année, il accueille pourtant de nombreux élèves : « Beaucoup de personnes qui n’ont pas de problème d’audition veulent apprendre, surtout les jeunes. Les raisons sont variées. Certains veulent devenir interprètes, d’autres ont besoin de communiquer avec des enfants ou des patients sourds », explique Albert Tabaot, qui précise également que le port du masque peut être un problème. En effet, certaines personnes lisent sur les lèvres. Avec le masque, cela n’est plus possible et elles doivent alors utiliser d’autres modes de communication, par exemple la communication écrite.


Le chiffre : 72 millions

Selon la Fédération mondiale des sourds, il existe environ 72 millions de personnes sourdes aux quatre coins de la planète. Elles utilisent plus de 300 langues différentes et une langue des signes internationale est également utilisée lors de réunions entre groupes de différents pays.

CONTENUS SPONSORISÉS