La lampe : indissociable au métier de mineur

Du samedi 13 juillet au dimanche 25 août, le musée français du Pétrole à Merkwiller-Pechelbronn présente une exposition temporaire, à la découverte des lampes de mineurs. Une collection de Frédéric Kuhn.

0
99

Cet été, une étonnante collection de lampes utilisées dans les mines vous plongera dans l’ombre des ouvriers de cette époque : un métier souterrain où la lumière devient un outil de travail indispensable. L’exposition temporaire « Mine de lumière… Des lampes de mineurs mises en lumière… » raconte l’histoire des exploitations souterraines de gisements géologiques, mais aussi celle de ces hommes exerçant un métier difficile et dangereux.

Les pièces exposées sont issues de la collection de Frédéric Kuhn, collectionneur émérite alsacien. Sa passion pour les lampes de mines devenues de véritables pièces d’artisanat d’art lui est venue il y a trente ans.

« Elle est aussi vivace qu’à mes débuts », raconte-t-il. Sa collection d’environ 300 pièces couvre la période du début du 19e siècle au lendemain de la Seconde Guerre mondiale.

« Ma première lampe est celle du grand-père de mon épouse qui travaillait aux mines de potasse d’Alsace », ajoute Frédéric Kuhn. Pour lui, une histoire se cache derrière chaque objet : celle d’hommes dont le quotidien souterrain a développé la vie économique durant deux siècles.

Frédéric Kuhn proposera deux visites-conférences les dimanches 21 juillet et 11 août à 15h. Horaire estival juillet-août : du mardi au dimanche de 14h30 à 18h00
Visite guidée tous les mercredis à 15h
Tarifs : plein 6 € / réduit 4 € (étudiants/ lycéens/collégiens/enfants +de 10 ans), gratuit pour les moins de 10 ans
Infos et réservations : Musée français du Pétrole
4 rue de l’École à Merkwiller-Pechelbronn – Tél : 03 88 80 91 08