La culture alsacienne perdure

À Schirrhein, le comité Hartzknübbe mène des actions pour promouvoir le dialecte et conserver les traditions locales. La plupart des projets sont reportés à l’an prochain, mais l’un d’eux arrive à son terme : des plaques comportant les noms des rues en français et en alsacien seront bientôt installées dans la commune.

0
279

Le comité Hartzknübbe a été créé en 2017 pour promouvoir et maintenir le dialecte et la culture locale, via l’organisation d’activités, de sorties, d’expositions ou autres. Il s’agit d’une commission municipale qui regroupe une dizaine de membres. Cette année, l’Office pour la Langue et les Cultures d’Alsace et de Moselle lui a attribué un trophée du Schwälmele, pour l’ensemble de ses actions et son engagement au quotidien pour la langue régionale.

Les rues sont rebaptisées

À Schirrhein, les idées ne manquent pas pour mettre les spécificités régionales à l’honneur. Grâce au comité, des plaques de rue comportant les noms en français et en alsacien seront bientôt installées : « Ce n’était pas facile. Il nous a fallu deux ans pour trouver les noms en alsacien ! Nous avons demandé l’avis des habitants, recherché les appellations anciennes. Il ne s’agissait pas de simples traductions. Nous avons pris du retard à cause du Covid, mais maintenant, les plaques sont prêtes ! Les rues du village ont maintenant chacune un nom en français et un en alsacien » explique Robert Muller, l’un des membres. Ainsi, dans la commune, les visiteurs pourront lire Bächelwaj sous Impasse du ruisseau, ou Am spielplatz sous Place des hêtres.

L’année 2021 sera riche

D’autres projets, comme le programme « gesch met », un programme qui inclut différentes animations, pour carnaval, Pâques ou la fête de la musique par exemple, et l’exposition sur la tradition des conscrits, encore vivante dans le village, sont reportés à l’an prochain.

Le comité souhaite également mettre en place des semaines d’immersion en alsacien pour les enfants, une journée Saint-Nicolas avec distribution de Maennele, un « Dichterweij », ou « chemin des poètes », auquel participeront des poètes de Schirrhein, et une formule de géocaching en dialecte !