Soultz-sous-forêt réintroduit d’anciennes espèces d’arbres fruitiers

Les quelques hectares qui entourent le terrain multisport d’Hohwiller seront bientôt réaménagés pour s’intégrer au projet « Life Bioccorridors », une initiative transfrontalière de réhabilitation des espèces arboricoles de variétés anciennes (cerisiers, poiriers, pommiers) originaires des Vosges du Nord.

1319

C’est la seconde fois que Soultz-sous-Forêts répond à un appel d’offres de Life Biocoriddors. Depuis plus de quatre ans, la structure accompagne les communes dans la préservation à long terme de leurs habitats naturels, en rétablissant des corridors écologiques en lisière des habitations. Cette action est reconnue depuis les années 1990 comme essentielle à la sauvegarde de la biodiversité, car elle permet à la fois d’assurer la reproduction des animaux sauvages et la préservation des sols. Dans cette même idée, Life Biocorridors a prévu d’implanter un total de 300 arbres fruitiers sur le territoire du Parc naturel régional des Vosges du Nord. En 2021 comme en 2016, l’ancien conseil municipal de la commune s’est porté candidat pour une implantation de trente arbres à Hohwiller.


 

 

 

 

 

Une initiative plébiscitée par la population

Si ce partenariat n’est pas de son fait, le nouveau Maire de Soultz-sous-Forêts, Christophe Schimpf, se réjouit de prolonger la volonté de ses prédécesseurs : « Visiblement, notre plantation sera la dernière du projet Life Biocoridors, mais nous souhaitons continuer à prôner ce genre de transition paysagère, car notre territoire s’y prête bien.» L’introduction d’arbres fruitiers de variétés anciennes et locales ainsi que la plantation de haies champêtres permettront in fine de dynamiser les sols du terrain multisport, et ainsi de préserver et de développer la continuité écologique historique du secteur. Enfin, à Soultz-sous-Forêts comme dans les autres communes partenaires du projet (comme à Ingwiller), ce sont les enfants des écoles municipales qui planteront les arbres au printemps. Tous les fruits issus des nouveaux plans seront ensuite accessibles en libre accès pour la consommation des habitants de la commune.  

CONTENUS SPONSORISÉS