Haguenau lutte contre les dépôts sauvages

À Haguenau, une augmentation des comportements irrespectueux est observée depuis la fin du premier confinement. De plus en plus de masques, mégots et autres immondices sont délibérément abandonnés dans l’espace public. Face à ce problème de pollution, la ville a pris des mesures.

325

Après avoir fait preuve de pédagogie et de sensibilisation auprès des habitants, la commune de Haguenau a décidé de prendre des mesures plus strictes pour mettre fin aux dépôts sauvages. Des dispositifs mobiles sont utilisés pour repérer les flagrants délits, et des enquêtes sont réalisées pour retrouver les propriétaires des déchets abandonnés. Les contrevenants sont ensuite verbalisés et risquent jusqu’à 1 500 euros d’amende. À titre d’exemple, de juin à octobre 2020, 21 personnes ont été verbalisées pour un montant total d’environ 6 000 euros (soit près de 285 euros par contrevenant, ce qui est équivalant à 100 levées de poubelle). Pour compléter son action et continuer à œuvrer pour une ville durable et respectueuse de l’environnement, la commune a également lancé au mois de novembre une grande campagne de sensibilisation, en indiquant sur différents supports, comme les bus Ritmo ou les réseaux sociaux, le montant de l’amende appliquée en fonction du type de dépôt sauvage. 

Enfin, la ville rappelle qu’il existe de nombreuses solutions pour gérer les déchets au sein de la Communauté d’agglomération, avec pas moins de sept déchèteries, le service de ramassage d’encombrants à la demande, les poubelles et les cendriers installés dans les rues, les collectes annuelles de pneus ou les opérations gratuites de broyage de végétaux.  

CONTENUS SPONSORISÉS