La Collectivité Européenne d’Alsace se dote d’un Conseil de développement

Depuis le 27 septembre dernier et jusqu’au 1er décembre, vous pouvez candidater pour faire partie du futur Conseil de développement d’Alsace. Pour la CEA, c’est un moyen de renforcer le lien démocratique avec les Alsaciens. Il contribuera à l’évolution des missions de la collectivité et renforcera le dialogue avec les élus.

16
Vous pouvez déposer une candidature jusqu’au 1er décembre / ©CEA

Le Conseil de développement poursuit plusieurs objectifs, selon Lara Million, vice-présidente de la CEA : « Nous souhaitons renouer le lien démocratique. Il doit être impliqué dans son territoire. On souhaite mobiliser l’expertise d’usage et l’intelligence collective des Alsaciens pour que le Conseil puisse être un vecteur d’innovations dans l’évolution des politiques de la communauté. Il pourra se saisir de toutes les questions relatives à l’intérêt public local et être saisi par le Président sur différents projets de la collectivité. Il doit être un espace d’informations. Nous souhaitons aussi qu’il soit transfrontalier. »

La composition du Conseil

Les conseillers seront cent et auront un mandat de trois ans. Parmi eux, il y aura quatre-vingt-quatre citoyens alsaciens, soit douze par grands territoires alsaciens, et seize citoyens transfrontaliers. Ces derniers seront tous issus des territoires de l’eurodistrict (France, Allemagne, Suisse). En complément, le Conseil s’associera aux instances citoyennes de développement déjà existantes. Des représentants seront désignés. Pour désigner l’ensemble de ses futurs membres, Lara Million parle de forces vives : « Ce sont des personnes qui veulent s’engager, qui veulent faire partager leurs compétences. C’est un subtil mélange que l’on sera obligé d’organiser par catégories d’âges et par centres d’intérêt (commerce, tourisme, culture, etc.). »

Comment candidater ?

Pour s’inscrire, il y a deux possibilités. La première est en ligne, sur www.entre-vos-mains.alsace.eu. Il suffit de suivre les étapes. La seconde est par courrier. Dans le magazine Toute l’Alsace de la CEA, vous trouverez un bulletin d’inscription.
« Nous avons déjà presque 300 candidatures en une dizaine de jours. On est très heureux de cet engouement. Les citoyens ont toujours envie de s’impliquer. En décembre, nous travaillerons à sa composition. La première séance du Conseil devrait se tenir en janvier », conclut Lara Million.

CONTENUS SPONSORISÉS