La CAP Alsace en pleine évolution

Le comité des Commerçants, Artisans et Professionnels d’Alsace du Nord a récemment tenu son Assemblée Générale. L’occasion de rappeler son engagement et de présenter sa nouvelle carte CAP’itale.

0
98

“C’est une formidable aventure humaine pour les membres du comité et du bureau, dont le mode de fonctionnement est désormais arrivé à maturité », se réjouit Emmanuel Kochmann, trésorier. « Même si elle est associative, la CAP fonctionne à l’image d’une véritable entreprise. On se perfectionne chaque année, grâce à l’investissement de l’ensemble du comité. Des projets mûrissent, aboutissent et sont aujourd’hui reproductibles, à l’image du midi gastronomique. »

Modernisation CAP’itale

La grande nouveauté cette année, c’est la nouvelle carte CAP’itale. Lancée au milieu des années 2000, cette carte est un outil de fidélité permettant de cumuler des euros en faisant ses achats chez les commerçants et artisans de Haguenau, Schweighouse-sur-Moder, Niederbronn et Wissembourg. Cette somme peut ensuite être dépensée chez n’importe quel commerçant du réseau carte CAP’itale. « On souhaite aller plus loin. Actuellement, nous travaillons avec des commerçants et artisans indépendants. Il est plus compliqué d’attirer les enseignes nationales, qui ont souvent leur propre carte de fidélité. Mais celles-ci pourraient être prêtes à participer à cette fidélisation via l’offre de parking, et ainsi participer quand même à la vie de la cité. »  Dès le 30 mai 2019, les adhérents pourront donc payer leur stationnement dans les parkings Vieille Île, Thurot, Médiathèque et le futur parking de la Gare de Haguenau, grâce à la cagnotte cumulée sur leur carte CAP’itale. Pour cela, il suffira d’échanger l’ancienne carte avec la nouvelle, sur laquelle la somme cumulée sera reversée. 

Un outil multiservice

Par la suite, la carte CAP’itale souhaite devenir un outil multiservice qui pourra servir de compteur pour aller à la piscine, emprunter un ouvrage à la médiathèque, visiter un musée, ou encore contenir une place de concerts. « Un travail de fond est à réaliser avec les acteurs du tourisme par exemple, puisque nous avons pour même objectif de rendre la ville toujours plus attractive. Il faut que tout le monde se saisisse de cet outil. »

Depuis le lancement de la carte CAP’itale, 50 000 cartes ont été distribuées. La nouvelle pourra être récupérée dès le 30 mai, à l’occasion du midi gastronomique.