Jeep Renegade Hybride, l’étape d’après

Le Renegade est la grande star du catalogue de Jeep. Sa sortie en 2014 a eu l’effet d’un détonateur, doublant les chiffres de vente du constructeur américain, les triplant même en France. Ce SUV au caractère bien trempé se devait maintenant d’embrasser le virage de la modernité. C’est chose faite cette version hybride rechargeable parfaitement adaptée aux enjeux de notre époque.

0
293

Malgré son nom, le Renegade ne renie rien. Dans le giron du groupe Fiat, l’aventurier n’a pas tourné le dos à son surmoi héritage américain. Pas étonnant, alors, qu’il soit apparu comme le héros européen de Jeep, doublant les chiffres de vente du constructeur sur le Vieux Continent, les triplant même en France.

Jeep fait son show

Le randonneur qui escalade la lunette arrière, l’araignée qui harangue un « hey baby ! » depuis la trappe à carburant, le motif récurrent du jerrican, clin d’œil au passé militaire des Jeep de l’armée américaine : tout est là pour assurer le show et insister sur l’ADN du Renegade. L’ensemble, toujours aussi cubique, en a profité pour se rapprocher du mythique Willis. Ça change des autres propositions qui inondent en ce moment le marché ! Certes, l’habitabilité n’est pas le point fort du Renegade, mais le protégé de Jeep, plus grand de près de 10 cm qu’un Captur ou qu’un 2008, fait tout de même bien mieux que ses rivaux, notamment à l’arrière, où l’espace est généreux. Le système multimédia s’articule autour d’un écran 8,4 pouces trônant sous les aérateurs « E.T. », dont la forme fait penser au regard du célèbre extraterrestre. L’un dans l’autre, le Renegade, bien fini et richement doté, est tout à fait adapté aux petites familles.

L’hybride rechargeable à la rescousse

Côté mécanique, cette inédite version hybride rechargeable s’appuie sur le moteur essence 1,3 l turbo du groupe (en 130 ou 180 ch selon les configurations), associé à un dispositif électrique. L’ensemble délivre jusqu’à 240 ch. ADN Jeep oblige, la transmission intégrale est au programme, ce qui est rare sur ce segment. La conduite s’articule autour de plusieurs modes – Hybrid, Electric, e-Save et Sport – qui font varier les rapports de force entre thermique et électrique selon que l’on veuille rouler à l’économie ou plus nerveusement. La batterie de 11,4 KW offre une autonomie électrique d’environ 50 kilomètres.

La vitesse de pointe en mode zéro émission est, quant à elle, annoncée à 130 km/h. Le 0 à 100 km/h en 7 secondes. Ce séduisant dispositif, qui offre un agrément de conduite inégalé, permet de réduire les émissions de CO2 sous la barre des 50 g/km pour le Renegade et d’atteindre des consommations inférieures à celles d’un moteur diesel. Pour le lancement, Jeep propose jusqu’au 9 mars une 1st Edition suréquipée (jantes alliage 17 ou 19 pouces, phares full LED, démarrage sans clé, détecteur d’angles morts, caméra de recul, aide au stationnement, système Uconnect NAV avec écran tactile de 8,4 pouces et GPS) pour 40 900 €. Le reste de la livrée arrivera durant l’été.