Internet, c’est dans la poche

Deux conseillers numériques sillonnent la Communauté d’Agglomération de Haguenau (CAH) depuis le 20 septembre afin d’amener à l’autonomie les personnes en difficulté avec internet.

192
Magali passe d’un support informatique à l’autre pour former ses stagiaires. / ©DR

Dans une salle à l’étage, au calme, au CSC des Pins à Haguenau, une jeune fille montre « le gros carré blanc » sur l’écran d’un smartphone. « C’est le corps du mail, on va y écrire un texte, par exemple une lettre de candidature, pour que vous ayez un exemple type. » Et de sourire lorsque les mots apparaissent automatiquement, « c’est pratique! » s’exclame l’élève. Âgée d’une cinquantaine d’années, celle-ci habite Haguenau et a besoin d’« apprendre à rédiger des courriers » en vue de sa retraite. « Je veux être plus sûre de ce que je fais quand j’envoie des mails, car par téléphone c’est difficile et en personne, impossible. »

En face d’elle, Magali, 21 ans, a été formée pendant l’été tout comme Hugo, le second conseiller numérique, pour intervenir sur site auprès de groupes ou en individuel. « J’aimais déjà apprendre à ma famille, se souvient-elle. Puis j’ai fait des études d’informatique et un service civique à Pôle Emploi, ce qui m’a tout naturellement dirigée vers l’accompagnement. »

Un métier d’avenir

Embauchée pour deux ans par la CAH, elle a décroché son poste dans le cadre du Plan de relance inclusion numérique de l’État. « Magali fait partie des 4000 conseillers numériques en France», détaille Aude Bourlett, chargée de projet à la CAH. « Son expérience lui permettra de continuer dans la médiation numérique, un métier d’avenir. » Car le nombre de démarches en ligne est en augmentation constante, tout comme l’usage d’internet pendant les confinements : « Garder le contact avec sa famille pour les séniors ou s’inscrire aux activités de la rentrée pour les jeunes, il n’y a pas de restrictions d’âge pour bénéficier de l’aide ».

Devant le constat qu’« une personne sur trois n’a pas les connaissances de base, notre rôle est de donner confiance tout en gardant les services de proximité à la mairie ou à la CPAM », poursuit Stéphane Wahl, élu haguenovien en charge de l’innovation numérique. Les médiathèques, les CCAS, à Haguenau, Brumath, Bischwiller ou Val de Moder, sont autant de lieux qui regroupent les demandes de leur public. L’objectif affiché étant « d’accompagner les citoyens en développant leurs connaissances plutôt que faire à leur place ».

CONTENUS SPONSORISÉS