Innover pour préserver

Fin mai, le Conseil départemental du Bas-Rhin a lancé un concours d’idée sur La Maison alsacienne du 21e siècle, une maison adaptée aux modes de vie d’aujourd’hui, anticipant les évolutions technologiques et sociétales. 4 sites étaient candidats, dont celui de Hunspach.

0
98

A partir des 4 sites proposés à Blaesheim, Hunspach, Matzenheim et Siewiller, ce concours d’idées visait à encourager les projets de valorisation du patrimoine bâti alsacien, à limiter le nombre de démolitions de bâtiments qui affectent l’image des territoires, et à promouvoir des constructions neuves adéquates.

Besoin d’une nouvelle approche

Aujourd’hui, il convient de répondre aux défis de la réhabilitation, de la restructuration du bâti ancien et de la construction neuve, en tenant compte des fondamentaux de l’architecture traditionnelle locale : une architecture sobre, simple et économe, qui répond aux enjeux de l’évolution de la société.

De bonnes idées pour Hunspach

Fin octobre, des prix ont été décernés aux étudiants, architectes et concepteurs, lauréats du concours d’idée, à l’occasion d’un colloque organisé à Strasbourg sur le même thème.

Plusieurs prix ont été distribués, dont deux concernaient le site de Hunspach : le 2e prix du projet « C’est ça dont je rêve ! », pour le projet «îlot mixte rural» proposé par Ludivine Gay et Arthur Schmidt, étudiants en architecture, ainsi que le 1er prix du projet « Je veux le même dans ma maison ! », pour le projet « composition typologique » proposé par l’architecte Marc Klein : « J’ai soumis mon projet au concours d’idées et le Maire de Hunspach, qui était également présent lors de la remise des prix, s’est montré très intéressé, car il aimerait que le site concerné soit réaménagé. Il s’agirait de construire 3 bâtiments neufs au sud d’une parcelle qui comporte déjà 3 bâtiments anciens, typiques de la région. L’idée est de garder le même style : un socle minéral, des colombages et des cours », explique l’architecte.