Ils vont au boulot à vélo !

Chaque année, des centaines de structures publiques ou privées proposent à leurs salariés de venir au boulot à vélo. Un défi solidaire et écolo !

0
78

Les chiffres sont alarmants: dans la région Grand Est, le transport est responsable de 24% des émissions de gaz à effet de serre, selon ATMO Grand Est. Et même si de gros efforts ont été mis en place, notamment en Alsace du Nord, pour promouvoir le vélo, celui-ci ne représente que 2,7% des déplacements domicile-travail, selon l’INSEE en 2017.

329 structures participantes

Alors, pour sensibiliser les citoyens, un défi a été lancé en 2010. Chaque année au mois de juin, celui-ci invite les travailleurs à se rendre sur leur lieu de travail à vélo. Chaque entreprise participante comptabilise les kilomètres parcourus par ses salariés, et un classement est ensuite établi pour les valoriser.

« Au boulot, j’y vais à vélo » remporte un grand succès. L’édition 2019, qui vient tout juste de s’achever, a rassemblé 329 structures participantes dans la région (hors Eurométropole de Strasbourg), soit 60% de plus que l’an dernier ! En 2018, 46 tonnes d’équivalent CO2 avaient été évitées grâce aux efforts de chacun. Depuis 2017, les écoles sont invitées elles aussi, à participer au défi. C’est le cas de l’école élémentaire l’Ill au Rhin de Gambsheim, ou encore de l’école des Roses de Haguenau.

L’exemple de la Basse-Zorn

La communauté de communes de la Basse-Zorn participe à ce défi depuis 2015. Elle a également intégré le défi « multimodal » en 2018 : celui-ci incite les salariés ne pouvant pas utiliser le vélo à se tourner vers d’autres moyens de transport doux, comme le train ou le covoiturage.

«Cette comcom est très investie dans le développement durable», explique Sophie Dumas, chargée de communication.
« Nous prônons les alternatives à l’automobile et les énergies propres. Certains salariés viennent régulièrement à vélo, même en dehors du défi. La Basse-Zorn a d’ailleurs fait l’acquisition d’un vélo électrique à disposition des employés pour leurs déplacements professionnels ». Sophie Dumas a elle-même joué le jeu cette année.

« C’était super bien ! J’ai eu envie de me lancer dans la dynamique, et de trouver moi-même un itinéraire cyclable pour les 13 à 14km que j’ai à parcourir. Pour éviter les routes, j’ai trouvé des possibilités de passer par les champs que je n’avais jamais testés avant. Et aujourd’hui, alors que le défi est terminé, j’ai repris le vélo pour me rendre au travail», se réjouit-elle ! Au total, les 11 participant·e·s ont parcouru 446 km à vélo, vélo électrique ou trottinette.

Un défi solidaire

Il faudra encore attendre quelques jours pour avoir les résultats définitifs de ce grand défi, organisé cette année par Mulhouse Alsace Agglomération. Chaque kilomètre parcouru permettra de reverser 5cts d’euros (jusqu’à un montant maximal de 5000 euros) à l’association Theo2 (Ton Handicap Ensemble On l’Oublie). Elle propose aux personnes en situation de handicap moteur, mental et/ou sensoriel de vivre avec leurs proches des activités de pleine nature par le biais d’engins adaptés.

La cérémonie de remise des prix aura lieu jeudi 27 juin à la CCI de Mulhouse, dès 16h.