Il va se passer des trucs dingues en 2020

Une nouvelle année vient de s’achever, et une année de sport commence ! Plutôt que de vous faire la rétro de 2019, on vous propose de découvrir ce que 2020 nous réserve, en avant-première ! Pour cela, on vous dévoile nos secrets : on a tout lu dans les boules de Noël et le marc de Gewurtz. Scientifiquement prouvé. Et n’oubliez pas : c’est ici que vous l’aurez lu en premier.

0
337
Run de la Wantzenau 2017 organisé par la SG Wantzenau Triathlon

LES ÉQUIPES

On va continuer de vibrer en Alsace du Nord avec nos équipes sportives ! A tout seigneur, tout honneur, le Basket Club Gries-Oberhoffen devrait encore nous régaler de son basket offensif et sans complexe. Dès que les hommes de Ludovic Pouillard auront trouvé le déclic à l’extérieur – et cela arrivera très bientôt – ils se remettront dans la course aux play-offs. Et on se prend à rêver d’un petit parcours. Le public de la Forest Arena le mérite !

Notre pronostic : 6e de la saison régulière, le BCGO atteint les demi-finales des play-offs.

En foot, le FR Haguenau a connu un début de saison chaotique, entre repêchage, recrutement limité et tensions internes. Nouveau président, nouvel organigramme, une institution apaisée et un travail collectif qui va reprendre de plus belle en janvier : tout est réuni pour que le FRH sauve sa place en Nationale 2, même si ce sera la bagarre jusqu’au bout.

Notre pronostic : 13e sur 16, le FRH va pouvoir préparer la saison suivante plus tranquillement.

L’article le plus lu en 2019 sur maxi-flash.com concernait l’équipe des vétérans de l’US Forstheim-Laubach… Comptez sur nous pour être toujours au plus près de monde amateur, là où vit le sport ! / ©DR

On ne doute pas un instant qu’en N3 de basket, Weitbruch va continuer de taquiner le haut de tableau, et que les footballeurs de Schirrhein et de Reipertswiller vont redorer leurs blasons respectifs.

Chez les filles, on va suivre le redressement des volleyeuses de l’AS Vallée de la Sauer, qui ont connu un petit coup de mou à la fin de l’année 2019 en N3F. Mêmes attentes du côté des handballeuses de Seltz, promues en N2 et qui ont eu du mal à s’adapter. Elles vont devoir maintenant gagner les matchs qui comptent (et ce sera fait !).
On termine avec les basketteuses du BCNA, presque irrésistibles sur la phase aller en N2. Huit victoires et une deuxième place, de quoi passer les vacances au chaud. On parie qu’elles garderont leur place sur le podium à l’arrivée.

INDIVIDUELS

Plusieurs jeunes espoirs méritent toute notre attention en 2020 ! À commencer par Émilien Denner, qui va faire ses premiers pas en monoplace, à même pas 18 ans (voir ci-contre). Si on reste dans les sports mécaniques, on est curieux de voir les premiers tours de roue d’Arthur Roeckel en 125cc. Autre Arthur (que de transitions extraordinaires dans cet article) dont on est en attente de beaux résultats, c’est celui du TC Bischwiller : Arthur Nagel. Le poulain de Florent Walter, classé 1/6, tentera de passer négatif dans le courant de l’année pour poursuivre sa belle ascension. Toujours plus haut, toujours plus fort, c’est Maël Gramfort, le judoka, qui poursuit ses rêves les plus fous et dont le potentiel fait déjà peur. Monter sur un podium olympique, c’est déjà le rêve, et la réalité, du Brumathois Baptiste Mischler. Sa qualification pour le demi-fond des JO de Tokyo se jouera en one-shot, fin juin. Le bonhomme a l’air en forme, fixé sur son objectif, et il n’y a pas de raison qu’il n’y arrive pas. Nous, en tout cas, cette qualif’, on y croit !

Et la pépite Denner ?

Eric Denner, le papa d’Émilien, champion du monde de karting à 17 ans.

« 2020 ? L’objectif c’est de faire une saison en Formule 3 Renault Eurocup. La saison en F3 Toyota Series est déjà validée mais pour la Formule Renault, il faut encore compléter le budget. On a quelques touches, mais ça prend du temps, parce que le retour sur investissement n’est pas immédiat. Pourtant, sportivement, il y a tout ce qu’il faut pour réussir. Avec les Toyota Series, Émilien va débuter son expérience en monoplace en Nouvelle-Zélande, dès le 10 janvier. C’est une discipline très complexe, où même des gars comme Vettel (champion du monde de F1) ont mis deux, trois ans à gagner une course. Donc l’idée, c’est de faire une bonne saison d’apprentissage pour continuer les étapes vers la Formule 1. »

Émilien Denner lors de la remise des prix des FIA Karting Prize Giving 2019 / ©DR

Et au niveau (inter)national ?

Grosse surprise avec l’incroyable finish de l’OM qui coiffe le PSG au poteau lors de la 38e journée de Ligue 1 ! Paris se prend les pieds dans le tapis à Nîmes (0-0) tandis que Marseille va battre Reims (0-2) pour gagner le titre d’un petit point. Le Racing, qui termine fort, termine à une belle 7e place, à 3 points seulement d’une qualification européenne. Quant à l’équipe de France, elle échoue en finale de l’Euro contre… À votre avis ?

En cyclisme, cette fois c’est la bonne pour les Français ! Julian Alaphilippe, plus fort que jamais, remporte le Tour de France, devant Thibaut Pinot et Romain Bardet. Un podium historique !

Les JO de Tokyo sont mitigés pour les Français, mais ça se passe plutôt pas mal quand même. Kevin Meyer reste le meilleur au décathlon, Renaud Lavillenie reprend son trône à la perche et Jimmy Vicaut décroche un improbable podium sur le 100m. Teddy Riner s’impose encore une fois, au pays du judo. Une bête.

Le rugby français va enfin un peu mieux ! 2e du tournoi des 6 Nations ! Diables d’Anglais, totalement injouables cette année…

Le tennis français continue de s’enfoncer dans son marasme avec le déclin de Tsonga, Monfils, Gasquet qui se confirme… Ugo Humbert s’affirme comme le nouveau leader du tennis tricolore, tandis que la Next Gen rafle trois Grand Chelem sur quatre, laissant Wimbledon à Roger Federer (Tsitsipas en Australie, Thiem à Roland-Garros et Medvedev à l’US Open).

On termine sur la Formule 1 et la saison parfaite du Finlandais Valtteri Bottas qui remporte son premier titre de champion du monde au volant de
sa Mercedes.