Hyundai peaufine son Kona

128

Véritable phénomène de ces dernières années, le Hyundai Kona, l’un des premiers modèles à avoir été pensé à la fois pour accueillir des motorisations thermiques et électriques, se refait une beauté. Outre quelques retouches cosmétiques au niveau des feux, de la calandre et du bouclier, le Kona enregistre l’arrivée d’une micro-hybridation 48 V sur ses blocs 1 l T-GDI 120 ch essence et 1,6 CRDi 136 ch diesel. La version électrique de 204 ch, 64 kWh et disposant de 484 km d’autonomie est toujours de la partie, tandis qu’une déclinaison 136 ch de 39,2 kWh, pointe à l’horizon. Les tarifs débutent à 24 050 € pour l’essence, à 28 400 € pour le diesel et à 39 900 € pour le 100 % électrique.  

CONTENUS SPONSORISÉS