Hubert Walter entame son quatrième mandat

Avec 54,41%, le maire sortant, Hubert Walter, a été réélu au premier tour des élections municipales pour un quatrième mandat. Deux mois et demi plus tard, le nouveau conseil municipal a enfin pu se réunir. Le Maire de la Ville nous raconte ce début de mandat pas comme les autres.

0
129

Quel était le goût de votre victoire du 15 mars ?

Mon équipe et moi-même avons, bien sûr, été très contents du résultat, avec notamment un taux de participation supérieur à la moyenne nationale (43%). Mais l’ambiance n’était pas digne d’un soir de victoire. Nous nous posions beaucoup de questions quant à l’évolution de l’épidémie de coronavirus. Quelques jours plus tard, alors que tout était déjà prévu, le Gouvernement annonçait que les réunions des nouveaux élus municipaux étaient suspendues…

Comment s’est déroulé le premier conseil municipal ?

Nous avons dû attendre jusqu’au 26 mai pour nous réunir. Bien que les conditions soient particulières, entre gestes barrières et masques, nous sommes contents de pouvoir enfin recommencer à travailler ensemble après deux mois de confinement. Le conseil d’installation a eu lieu à huis clos dans la salle des Cuirassiers afin de respecter la distanciation physique.

Quelles conséquences ont eu ces deux mois de confinement sur vos projets ?

Tout est ralenti. Heureusement, le budget a été voté fin février et nous avons donc pu continuer à travailler. Mais face à nous, beaucoup d’entreprises étaient fermées ce qui a retardé beaucoup de choses. Nous reprenons tous petit à petit, il nous faut simplement être patients.

Quelles sont vos priorités pour la commune ?

La priorité, c’est de refaire fonctionner tout ce qu’on peut dans les meilleures conditions qui soient. Équipements, augmentation de l’accueil dans les écoles, services publics, marchés, parcs, jardins. Il ne s’agit pas forcément des grands travaux, car l’impératif c’est que chaque citoyen retrouve une vie « normale ». Tout cela est en cours. Chaque cas est différent et chaque ouverture est à adapter en fonction des possibilités que l’on a. Cela prendra un certain temps.

Des dispositifs spécifiques ont-ils été mis en place pour relancer l’économie, notamment durant la période estivale ?

Un projet de terrasses éphémères est actuellement en discussion.

Quels sont vos projets à plus long terme ?

Nous avons trois axes principaux: la mise en place d’une cellule pour la redynamisation du bourg centre, un projet de restauration du bâti ancien et la création de logements. Nous espérons pouvoir nous y atteler fin août, début septembre. Si l’état sanitaire nous le permet évidemment.