Hoerdt — Une exposition destinée aux lecteurs et jardiniers en herbe

La Bibliothèque Municipale de Hoerdt accueillera jusqu’au 16 juillet l’exposition « Jardiner naturellement ». Les organisateurs bénévoles en ont profité pour mettre en place un troc de graines : un nouveau genre de trafic qui fleurit partout en Alsace.

313
Des bénévoles hoerdtois pèsent et emballent les semences dans des sachets juste avant le début de l’expo-troc. ©Bibliothèque Hoerdt

Les trocs de semences sont vieux comme le monde (ou du moins l’agriculture), mais émergent ces dernières années à une vitesse folle. « Ici, comme ailleurs, l’objectif est simple. Notre grainothèque éphémère a été créée pour permettre aux visiteurs (même non inscrits à la bibliothèque) d’échanger des graines et des connaissances autour du jardinage », explique Hélène Schulz, directrice de la Bibliothèque. Afin d’accompagner les novices et d’ajouter un contexte à cet échange, des photos, des décorations et notamment des livres de « jardinage pour les nuls » seront exposés pendant plusieurs mois à Hoerdt.

Venez échanger vos fleurs, vos légumes et vos plantes aromatiques

L’organisatrice insiste : « Le but n’est pas d’échanger des semences exotiques. La seule condition pour troquer est que vos graines soient “bio”… et que les plants qui en sont issus puissent pousser d’un jardin à l’autre ». À l’instar de la nouvelle grainothèque d’Obernai, ou celle de Bouxwiller (sur laquelle Maxi-Flash a d’ailleurs consacré un article récemment), les graines hybrides et issues du commerce sont proscrites. Celles de variétés anciennes, privilégiées. Ici, on peut échanger des tomates avec des tulipes, ou de la coriandre avec des concombres… Pour l’instant, la bibliothèque dispose d’une soixantaine de sachets à échanger : un stock qui sera régulièrement renouvelé grâce aux jardiniers hoerdtois.

L’exposition en elle-même (photos, livres, bibelots, décorations…) n’est là que pour promouvoir la grainothèque. ©Bibliothèque de Hoerdt

CONTENUS SPONSORISÉS