Hoerdt – Atelier SB Création : une passion fusionnelle

Datée du IIIe siècle av. J.-C., la technique de verrerie dite fusing vient d’investir un tout nouvel atelier, au 25 rue de la République à Hœrdt. Virginie et Bernard Soulier y reçoivent des aspirants verriers qui créent leurs propres objets.

951
Bernard Soulier découpe une plaque de verre avant de déposer des émaux./ ©SB

« Avant la crise covid, le DIY (Do It Yourself) était ringard, estime Virginie Soulier, l’animatrice de l’atelier. Aujourd’hui, c’est devenu un besoin pour les gens de faire de leurs mains, que ce soit du tricot ou du fusing ». Après une expérience d’une cinquantaine d’ateliers organisés à leur domicile, Virginie et Bernard ont voulu voir plus grand début 2022 : une grange rénovée aux grandes baies vitrées sert déjà d’atelier et le côté exposition-vente ouvrira au printemps.

Lorsqu’en 2013 Virginie découvre les pièces -plats, coupelles, luminaires, tableaux, bijoux, garde-corps- créés par son mari, elle y voit de suite « un potentiel à développer. Ça a commencé avec des ateliers bénévoles pour les enfants, et continué avec des parents enchantés qui posaient de nombreuses questions. Contrairement au soufflage du verre qui est dangereux, le fusing est accessible à tout le monde. »

Preuve en est, l’atelier du jour affiche complet, avec le retour d’Yvar, un retraité de Schiltigheim, pour la sixième fois : « Au début, j’étais curieux de voir le verre réagir, et je me suis pris au jeu. C’est merveilleux et ludique, s’il faut venir 100 fois pour réaliser l’idée que j’ai en tête, je reviendrai 100 fois ! »

Le groupe d’Yvar démarre un atelier plats et coupelles / ©DR

Artiste dans l’âme

Mais avant d’enfiler gants et tablier, le discret artiste-verrier prend le temps de se présenter: Bernard Soulier est menuisier-ébéniste de formation, il a aussi été jongleur, équilibriste, cracheur de feu au cirque, un artiste dans l’âme. Un jour, un ami lui parle de fusing, et « la musicalité du mot » l’amène à commander un four. Il se forme à Paris avant de vendre ses premières pièces sur des marchés aux puces, et de fonder SB Création en 2002.

De « loisir sans objectif de vente », sa passion prend de plus en plus de place. En 2020, Virginie crée KifuzSamuz, une association à but non lucratif qui fait intervenir Bernard auprès d’enfants, de séniors et de handicapés : « Les gens croient qu’ils ne sont pas capables, pourtant ils coupent le verre, posent les émaux, doivent imaginer qu’une poudre blanche deviendra orange après cuisson… Et la magie opère : après 12 heures à 820°C, ils viennent récupérer leur objet et sont comme des enfants à Noël. »

Réservations sur www.sb-creation.fr

CONTENUS SPONSORISÉS