HexaTrek, une randonnée à travers la France

L’HexaTrek, c’est un itinéraire marchable qui relie les Vosges du Nord à la côte basque en passant par les Alpes, le Massif central ou encore les Pyrénées. Un projet qui a germé dans l’esprit de Kévin Ginisty, amoureux de randonnées. Une application mobile recensant le trajet et divers points d’intérêt est prévue.

25
Plus de 3 000 kilomètres de marche attendent les randonneurs. / ©DR

En septembre dernier, Kévin a lancé un financement participatif. En un mois et demi, plus de 52 000 € de dons ont été récoltés, alors que l’objectif initial était fixé à 6 000 €. Plus de neuf cents personnes ont participé. En 2022, une application mobile devrait voir le jour. En l’utilisant, le randonneur pourra retrouver une carte interactive disponible hors-ligne. Tout au long du trajet, « les immanquables, les points d’eau et de ravitaillement, les lieux de bivouac et les refuges seront signalés », détaille Kévin Ginisty. Le point de départ de ce long voyage est à Wissembourg. Le tracé traverse ensuite le Parc régional des Vosges du Nord, en passant au pied de nombreux châteaux forts comme le Fleckenstein, le Lichtenberg ou encore le Wasenbourg. Les Alsaciens les plus motivés pourront continuer leur marche à travers les Vosges, jusqu’au Jura et même au-delà. En quelques chiffres, l’HexaTrek c’est plus de trois mille kilomètres de long, quatorze parcs naturels et quarante-sept GR réunis en un seul itinéraire.

Pour préparer son voyage

Sur son site, l’équipe de l’HexaTrek a partagé plusieurs astuces pour profiter au mieux de la marche. Pour donner un avant-goût aux randonneurs, de nombreuses photos de points d’intérêt sur le trajet ont été postées sur Facebook. Un serveur Discord a aussi été créé pour rassembler la communauté d’HexaTrek. Dessus, il est possible de s’informer, de trouver les réponses à ses questions et même de trouver un ou une partenaire de marche. « On a tout l’hiver pour développer l’application, j’aimerais beaucoup la tester moi-même au mois de mars », conclut Kévin Ginisty. Elle entrera en phase de test d’ici le printemps.

CONTENUS SPONSORISÉS