Haguenau – Siemens s’engage à accueillir des travailleurs handicapés

Dans le cadre de la semaine de l’industrie sur le thème de « Inventer un avenir durable », l’industriel allemand basé à Haguenau a signé un accord de partenariat avec le centre de réadaptation de Mulhouse pour l’accueil de stagiaires en situation de handicap.

266
Claude Sturni et Doris Birkhofer visitent l’atelier ESAT du site de Haguenau. / ©Éric Unbekand

Siemens est installé depuis 1970 à Haguenau. Cette usine est aujourd’hui un pôle d’excellence mondiale en mécatronique (mécanique, électronique, automatique et informatique) et compte plus de 800 collaborateurs. Quotidiennement, une trentaine de travailleurs handicapés se rendent sur le site. Avec ce nouveau partenariat, l’entreprise s’engage à recevoir des stagiaires et à en recruter en fonction des besoins. Le Centre de réadaptation de Mulhouse (CRM) est le plus grand de France. Plus de 400 personnes viennent s’y former tous les jours. Pour Tom Cardoso, directeur du CRM, l’objectif est l’insertion durable : « Après six mois au sein du centre, 60% des formés en sortent. 73% après 18 mois. Les partenariats avec les entreprises sont indispensables. Siemens est notre 59e convention signée, la 14e cette année”. Pour Doris Birkhofer, présidente de Siemens France, « ce partenariat est une nouvelle étape ». L’entreprise forme et intègre des travailleurs handicapés via deux dispositifs. Il y a le Centre Être et Handicap (CEH) qui a accueilli près de 700 collaborateurs depuis le début en 2009, mais aussi le partenariat Établissement et Service d’Aide par le Travail (ESAT) qui permet d’accueillir un atelier d’une dizaine de travailleurs au sein de l’usine de Haguenau.

Tom Cardoso, directeur du CRM ; Doris Birkhofer, présidente de Siemens France et Claude Sturni, maire de Haguenau.

Un site en perpétuelle évolution

L’unité de Haguenau est une vitrine de la 4.0, la digitalisation et l’automatisation des lignes de production. « Nous y avons investi plusieurs millions d’euros, complète Doris Birkhofer. C’est une grande fierté pour les collaborateurs et leurs familles », ajoute-t-elle. Les investissements de 2021 sont supérieurs à ceux de 2020. Pour Claude Sturni, maire de Haguenau, le site de Siemens est un lieu de référence : « On a la chance d’avoir trois usines vitrines sur notre territoire : Schaeffler, SEW et Siemens. Depuis l’installation en 1970, il s’y passe toujours quelque chose. Ce n’est pas un site fini. Il y a toujours des nouveautés ».

CONTENUS SPONSORISÉS