Haguenau – RK Regal, le nouveau resto à tester

À 27 ans, Kevin Zemour a lancé son affaire, sa toute première entreprise. Depuis son ouverture le 11 septembre, le restaurant ne désemplit pas. Une histoire de prise de risques, d’amitié et de partages.

154
Ritchy (à droite) et Kevin, le « R » et le « K ». / ©Documents remis

A peine arrivé à son restaurant, Kevin enchaîne. En cette matinée de vendredi, la terrasse n’est pas encore installée, mais très vite le jeune homme sort une table et deux chaises qu’il installe au soleil. « Ça vous convient ? », lance-t-il. Accompagné d’un café, il raconte dans un grand sourire le lancement de « RK Regal », son restaurant-snack, situé près de l’église Saint-Joseph. « RK, c’est la première lettre de mon prénom, mais la première lettre du prénom de Ritchy », explique Kevin. Ritchy, son pote de toujours qui lui prête main forte depuis l’ouverture. Les deux amis, qui ont grandi au quartier Les Pins, se connaissent depuis l’âge de 6 ans et ne se sont jamais quittés. « Il est le parrain de mon fils, je suis le parrain de sa fille », précise Kevin.

Il peut aussi compter sur deux ou trois amis qui le soutiennent en cuisine ou au service. « On a ouvert un samedi et la terrasse et l’intérieur étaient complets », précise Kevin. Au total, 40 couverts.

Une carte et des menus pour tous les goûts

Avec des menus burgers ou tacos en moyenne à dix euros par personne, RK Regal s’inscrit dans la tradition du restaurant snack. La viande, achetée à la boucherie Mutlu de Bischwiller, est certifiée Hallal, mais la carte s’adresse véritablement à tout le monde puisqu’elle propose aussi des tartes flambées traditionnelles ou pizza tartiflettes. L’Entrecôte « Maître d’Hôtel » fait écho à la formation en restauration de Kevin qui a fait ses premières armes dans un hôtel-restaurant trois étoiles de Niederbronn-les-Bains avant de devenir menuisier. Attentif aux petits détails, le jeune patron explique que RK Regal est la première entreprise qu’il lance, sans aides et sans crédit. Pour le moment l’enseigne affiche encore le nom de l’ancien restaurant, « L’Escale ».

La nouvelle enseigne lumineuse devrait bientôt arriver. Tout comme les uniformes brodés aux deux lettres du restaurant, «RK». On fait remarquer à Kevin que RK est aussi le nom de scène d’un rappeur français. Il rebondit du tac au tac : « Mais oui ! D’ailleurs je lui ai écrit sur Instagram pour savoir s’il pouvait nous faire un peu de pub ». Un message resté sans réponse pour le moment, mais Kevin ne désespère pas. Conscient que les réseaux sociaux étaient le meilleur moyen de se faire connaître, RK Regal est présent sur Instagram et Snapchat, où il cumule des centaines de vues et de partages.

CONTENUS SPONSORISÉS