Haguenau – Les nouveaux locaux de l’ONF, un modèle de circuit court

À l’automne dernier, les travaux des nouveaux locaux de l’Office national des forêts (ONF) ont commencé. Un bâtiment éco-conçu en bois local devrait voir le jour route de Soufflenheim, à la sortie de Haguenau. Les agents qui travailleront sur le site devraient emménager au premier trimestre 2023.

384
Le bâtiment administratif fera plus de 900 m²./ ©Ajeance

Ce chantier, qui s’élève à plus de trois millions d’euros, s’inscrit dans le projet Haguenau, Forêt d’Exception®. À terme, le complexe de l’ONF, situé en face de la scierie Trendel, devrait comprendre deux constructions distinctes. Il y aura un hangar technique avec étage, pouvant accueillir des véhicules, des ateliers et du matériel, ainsi qu’un bâtiment administratif de plus de 900 m² sur deux niveaux, disposé en atrium, comportant des bureaux et des salles de réunion.

Ce chantier est un modèle de circuit court. Tout le bois utilisé provient de forêts publiques bas-rhinoises, situées dans un rayon de cinquante kilomètres autour des nouveaux locaux. Il est originaire à 80% du nord de l’Alsace, notamment d’Ingwiller, de Niederbronn-les-Bains, de Steinbach, de l’Obermundat et de Haguenau. Différents types de bois seront utilisés pour réaliser certaines parties des bâtiments, comme le pin sylvestre, l’épicéa, le hêtre et même le chêne. Le projet sera également innovant en termes de consommation énergétique. Cent mètres carrés de panneaux photovoltaïques sont prévus.

Le complexe réunira une cinquantaine de collaborateurs de l’ONF. Ils seront issus de l’agence Nord-Alsace, de l’agence travaux Rhin Vosges, des services financiers et comptables de la direction territoriale et de l’agence Nord-Est de la future filiale ONF Vegetis. De la sorte, les anciens locaux de chaque agence seront cédés, tout sera centralisé et les échanges facilités.

L’aide de la scierie Ehrstein

L’ONF a confié une des étapes de la production à la scierie familiale Ehrstein, située à Lembach depuis 1783. L’entreprise est chargée de s’occuper de la première transformation de près de trois cents mètres cubes de bois. Pour l’Office français des forêts, faire appel à leur savoir-faire est une manière de valoriser la filière bois alsacienne.   

Le bâtiment technique regroupera le véhicule et les ateliers.

CONTENUS SPONSORISÉS