Haguenau – Le Centre hospitalier s’agrandit et se modernise

Après le nouveau plateau d’endoscopie inauguré en juin, le Centre hospitalier de Haguenau (CHH) s’attelle à deux autres gros chantiers : quatre chambres supplémentaires en réanimation et une quatrième salle dédiée à la cardiologie interventionnelle.

224
Le nouveau plateau d’endoscopie. / ©DR

Le nouveau plateau d’endoscopie

Démarré en février et achevé en juin de l’année dernière, le nouveau plateau technique d’endoscopie n’avait pu être inauguré qu’en juin 2022. Regroupées stratégiquement entre le bloc opératoire et le service de chirurgie ambulatoire, deux salles permettent de réaliser des examens sous anesthésie, tandis qu’une troisième est prévue pour les examens plus courts. À la pointe de la technologie, notamment grâce à l’utilisation d’un zoom optique puissant, ce nouvel équipement permet des endoscopies diagnostiques précoces mais aussi thérapeutiques, avec des résections des lésions digestives qui évitent la chirurgie. Plus de 5000 actes d’exploration du tube digestif sont réalisés chaque année au CHH.

Quatre chambres supplémentaires en réanimation

Entamé en juin et prévu jusqu’au premier trimestre 2023, le chantier de création de quatre chambres de soins critiques a une visée double : porter la capacité d’accueil de réanimation et soins continus à vingt lits, plus un lit de déchocage, mais aussi renouveler le matériel, matelas à air, lits électriques à pesée automatique, lève-malade… pour un coût global de 820 000 € autofinancés par le CHH. L’opération bénéficiera aussi à l’équipe soignante, puisqu’une dizaine de personnes seront embauchées, et au service de néphrologie. Sur-bâti lors des travaux, il sera relié à l’AURAL (association pour l’utilisation du rein artificiel en Alsace) par une passerelle fermée.

Les futures chambres de réa et la passerelle ./ ©Emergence

Une quatrième salle dédiée à la cardiologie interventionnelle

Tout comme l’endoscopie et la réanimation, la cardiologie progresse en nombre et en technicité. Actuellement doté de trois salles pour quatre types d’interventions (cardiologie, radiologie et rythmologie interventionnelles, chirurgie vasculaire), le service arrive régulièrement à saturation, repoussant les interventions. En démolissant l’ancien escalier rouge, la quatrième salle sera concomitante et permettra d’optimiser les circuits patients et matériels. Les travaux, d’un montant de 1,5 million d’euros autofinancés, sont prévus pour un an et peuvent être suivis en temps réel sur le timelapse www.ch-haguenau.fr

L’escalier rouge va faire place à une salle de cardio. / ©DR

CONTENUS SPONSORISÉS