Haguenau – Donner et recevoir : trois étudiants infirmiers partent au Togo

Trois étudiants de l’école en soins infirmiers de Haguenau se préparent à partir pour le Togo cet été, les valises pleines de matériel à donner sur place en échange d’une expérience personnelle et professionnelle hors du commun.

366
Les trois étudiants infirmiers et Ange Dola, membre de l’association togolaise HCD, préparent leur voyage. ©DR

Lorsqu’Ange Dola, Togolais d’origine qui travaille à Haguenau et membre de l’association HCD Togo, contacte l’association des étudiants en soins infirmiers de Haguenau (AESIH), ses trois membres en chef, Pierre Sire, Valentin Trupy et Oriane Genestier y répondent favorablement sans hésiter.

« Ange souhaitait faire une récolte de matériel à envoyer par container, nous étions très ouverts et de fil en aiguille, on s’est dit qu’on pourrait l’amener nous-mêmes et découvrir la culture et les hôpitaux sur place », détaille Pierre Sire.

Comment soigner avec très peu

L’idée du voyage humanitaire est née, en dehors de leur cursus étudiant, pendant les vacances d’été : c’est une première pour l’AESIH. « Le Togo est en sous-développement, 80% de la population n’a pas accès aux soins, ça m’intéresse de voir comment ils peuvent soigner des patients avec très peu de moyens, de matériel, et d’argent, explique Pierre. Moi j’ai la chance de vivre en France, on n’a pas de problèmes financiers et on arrive quand même à se plaindre ! »

La première semaine sera consacrée à Lomé, la capitale, pour « découvrir les hôpitaux et les personnels de l’association HCD basée sur place ». Puis les Français rejoindront un petit village, Agomé-Yoh. « On va vivre chez l’habitant, construire une mini-bibliothèque, et donner quelques cours, de sexualité aux ados par exemple, confectionner des serviettes hygiéniques. » Apporter aux autres tout en s’enrichissant soi, c’est l’objectif affiché pour ces étudiants. La chaleur, les moustiques, l’accès à l’eau ne les angoissent pas particulièrement, d’autant plus qu’Ange Dola les accompagnera tout du long.

La marché dans une rue de Lomé, capitale du Togo. / ©DR

La collecte est ouverte

À Haguenau, la collecte va bon train, tant en apport volontaire (le restaurant Crazy Tacos récolte tout type de dons) que pour le matériel médical (le centre hospitalier et la clinique Saint-François de Haguenau sont partenaires). Une soirée infirmière au Manhattan est organisée le jeudi 14 avril, pour aider à financer les billets d’avion – 1500€ par personne – et les bénéfices iront à l’association. 

Renseignements sur leur page Facebook

CONTENUS SPONSORISÉS