Guide Michelin : deux étoilés nord-alsaciens

Malgré une année compliquée en raison de la crise sanitaire, le guide Michelin a dévoilé son palmarès 2021. Parmi les lauréats, deux restaurants nord-alsaciens : Au Gourmet à Drusenheim qui décroche sa première étoile, et La Merise à Laubach qui ajoute une seconde étoile à son palmarès.

1269
A gauche, Christelle et Cédric Deckert du restaurant doublement étoilé La Merise, à Laubach. A droite, Ludovic Kientz et Sandie Ling, décrochent leur première étoile dans leur restaurant Au Gourmet, à Drusenheim. ©DR

La surprise était au rendez-vous ce lundi 18 janvier pour les lauréats du guide Michelin. “Nous sommes très contents, mais surpris d’avoir obtenu cette étoile en 2021, car l’année était vraiment très compliqué. Ouverture, fermeture… on n’a pas été ouvert longtemps. Pour moi c’était presque impensable. Je ne savais même pas si un guide allait sortir”, confie Ludovic Kientz, chef du restaurant Au Gourmet à Drusenheim qu’il a repris en 2018 avec sa compagne, Sandie Ling. Cet hôtel-restaurant obtient sa première étoile. On s’était donné trois ans pour l’avoir”, ajoute Ludovic Kientz qui avait déjà obtenu une étoile Michelin lorsqu’il travaillait Au Crocodile, à Strasbourg.

Sandie Ling et Ludovic Kientz décrochent leur première étoile pour leur restaurant Au Gourmet, à Drusenheim. ©Document Remis, photo de 2018.

Même étonnement au restaurant La Merise à Laubach, récompensé d’une deuxième étoile qui vient s’ajouter à la première en date de 2018. “Comme toute distinction les secrets sont toujours bien gardés et les surprises sont d’autant plus belles. On ne s’y attendait pas du tout, comme l’ensemble des lauréats je pense”, s’enthousiasme Cédric Deckert qui tient le restaurant avec sa femme Christelle Deckert depuis 2016. En dépit de la fermeture des établissements de restauration liée à la situation sanitaire, les lauréats nord-alsaciens gardent espoir. “Nous nous sommes toujours employés à travailler avec la même passion quand on a pu rouvrir entre les deux confinements. La situation n’est évidente pour personne, mais il faut rester positif“, ajoute Cédric Deckert qui tient à remercier l’ensemble des personnes qui l’ont aidé dans son parcours.

Deuxième étoile pour Christelle et Cédric Deckert – La Merise, Laubach. ©Document Remis

Un repas gastronomique à la maison

Les deux établissements, Au Gourmet et La Merise, espèrent pouvoir reprendre leur activité rapidement. En attendant, tous deux se sont contentés de plats à emporter, notamment pour  les fêtes de fin d’année. Ludovic Kientz compte le proposer à nouveau en février, tandis que Cédric Deckert l’envisage à nouveau à l’occasion de la Saint-Valentin, pour des repas gastronomiques à la maison !

Dans le Bas-Rhin, ils ne sont pas les seuls étoilés de l’année. À Strasbourg, le Crocodile regagne son étoile perdue en 2020, Le Jardin Secret à la Wantzenau en décroche une première, tout comme Les Plaisirs Gourmands à Schiltigheim.


Amélie Rigo 

CONTENUS SPONSORISÉS