Gries – Former les citoyens de demain

L’association Les roseaux, active depuis 2018, a pour but de mettre en place de nouvelles manières de vivre, plus durables. Après la fondation d’une école, elle se lance dans la création d’un tiers lieu de transition écologique.

290
À l’école Les Roseaux, les enfants apprennent au contact de la nature. / ©Document remis

En 2018, les membres de l’association se sont concentrés sur la première phase de leur grand projet, en créant une école à Gries. Il s’agit d’une école alternative d’inspiration Montessori, qui accueille les enfants de 3 à 11 ans : « Les enfants y apprennent beaucoup de choses au contact de la nature. Ils ne travaillent pas les matières séparément comme dans des écoles classiques. Ils travaillent sur des projets, dans le cadre desquels ils utilisent des compétences comme le français ou les mathématiques », explique Adeline Schwander, membre de l’association et mère de deux élèves. Après quelques mois de retard en raison de la crise sanitaire, la deuxième phase est désormais lancée. Il s’agit de la création d’un tiers lieu de transition écologique sur le territoire. Celui-ci accueillera les enfants dans une école plus grande, de la maternelle au collège, et les adultes, pour des formations à la permaculture, aux pratiques durables, à la parentalité bienveillante, etc. La première étape consiste à mobiliser des partenaires :

« Nous souhaitons coconstruire le projet avec d’autres associations, des habitants, des entreprises, tous ceux qui veulent travailler sur la transition écologique », poursuit Adeline Schwander. Le 17 septembre, l’association organise une réunion à laquelle sont invitées toutes les personnes intéressées. Le lieu de cette réunion sera communiqué sur les-roseaux.fr ou sur la page Facebook Les Roseaux – école alternative.

CONTENUS SPONSORISÉS