Grand débat : Les demandes des Haguenoviens

Partout en France, et jusqu’au 15 mars, une consultation à grande échelle a été lancée par le gouvernement pour répondre à la crise des gilets jaunes. Un cahier de doléances et de contributions a été ouvert à l’Hôtel de Ville de Haguenau.

0
87

Le 15 janvier, Emmanuel Macron a donné le coup d’envoi du grand débat national, l’une des réponses de l’Élysée à la crise des gilets jaunes, lors d’une rencontre de 7h avec 600 maires et élus de Normandie. D’ici le 15 mars, le Président a prévu de participer à une dizaine de débats.

Les personnes souhaitant participer au débat national peuvent déposer leur contribution sur le site www.granddebat.fr ou l’envoyer à l’adresse : Mission Grand Débat –
244, boulevard Saint-Germain – 75007 Paris.

A Haguenau, un cahier de doléances a été mis en place à l’Hôtel de Ville pour permettre aux habitants d’y contribuer  jusqu’au 15 mars, du lundi au vendredi de 8h30 à 12h et de 13h30 à 17h30 (bureau 9), et le samedi de 10h à 12h (bureau 3).

Pour l’instant, une dizaine de personnes y ont contribué. Quelques exemples :

Retraites :

Suppression de la CSG et de RDSG pour les salaires de moins de 900€

Réévaluation des retraites

Procéder à un rattrapage pour toutes les années où les retraites n’ont pas été indexées sur le coût de la vie

Les maisons de retraite moins chères.

Environnement :

Plus d’engagement écologique pour la France, notamment dans les dossiers glyphosates et vieux diesels à bannir au sein des centres-villes

Taxer ces milliers de camions étrangers

Maximum de taxation sur les entreprises polluantes avec obligation de dépolluer

Education/enfance :

Création d’un suivi aux devoirs gratuit

Cantine dégressive pour les familles nombreuses

Garde des enfants déductibles jusqu’à l’entrée en 6e

Mobilité :

Plus de trains TER-TGV

Plus de transports en commun, gratuité pour les retraités, les jeunes, les SDF

Institutions :

Réduction du train de vie de l’État

Réformer les régimes de retraite des parlementaires et anciens présidents

Obligation pour les élus au parlement de leur présence sinon déduction sur leur appointement

À l’issue de la période de consultation, les cahiers seront envoyés au Président de la République.