Grand corps fatigué

93

« C’est fou cette canicule, non ? J’aime bien les mots qui se terminent en ule », m’a dit mon incrédule de voisine l’autre jour dans le vestibule. Mais rassurez-vous, je n’ai pas pris la formule pour une invitation. D’abord parce que #metoo, ce n’est pas fait pour les chiens ni pour les pingouins, mais pour les hommes, et qu’il est préférable de s’assurer que madame est d’accord avant de faire des avances et des propositions en ule, il faut ouvrir ses auricules et faire attention au ridicule, on passe vite pour une crapule. Faites gaffe à votre matricule, c’est écrit dans le fascicule. En fait, avec le recul, je me dis qu’elle avait peut-être oublié une virgule, qu’il était très possible de déployer mes tentacules, que l’on pouvait faire la bascule, mais non, pas du tout, je ne suis qu’un funambule qui rêve dans sa bulle alors que ma voisine, c’est au préambule qu’elle rêve sur la pellicule. Pas la peine d’envisager une majuscule, parfois ma libellule oublie mon prénom et m’appelle bidule. Remarquez, comme je suis têtu comme une mule et que je n’ai aucun scrupule, j’y reviendrai quand j’aurai avalé la pilule. Pour le moment, c’est le soleil qui fait des émules et ça tombe bien, mon grand corps fatigué est sur les rotules.

CONTENUS SPONSORISÉS