Génération dorée, 15 ans plus tard

À l’initiative de l’ancien latéral du Racing, Quentin Othon, les vainqueurs de la Gambardella 2006 se sont retrouvés pour une journée spéciale, où les souvenirs ont fusé.

214

Ils sont désormais disséminés un peu partout, mais ils sont une douzaine à avoir fait le déplacement le 12 juin dernier vers la Meinau. Parmi eux, Tommy de Jong, qui habite aujourd’hui Offendorf. Quelques rides en plus, quelques kilos aussi pour certains, mais toujours la même joie de se retrouver. 

« On a d’abord fait une petite visite du centre de formation par Quentin et François Keller, parce que ça a un peu changé quand même… Ensuite un match génération 87 contre les 88… Les 87 ont gagné évidemment (rires), 10-9 grâce à Simon Zenke qui a un peu croqué et un JAF (Jean-Alain Fanchone) qui relance le match avec un très beau csc ! » 

Amis pour la vie

Les années passent, on l’a dit, mais l’esprit chambreur reste. Dans l’équipe de Tommy, on retrouvait Stéphane Tritz, Julien Olivier, Quentin Othon, Anthony Weber et Jérémy Grimm. 

Face à eux, ceux qui font les cadeaux, on l’a compris : Simon Zenke, Jean-Alain Fanchone, Manfred Ekwe Ebele, Thomas Zerbini, Jean-Christophe Lourde et Ziman Duki. Tout ce petit monde s’est retrouvé pour un barbecue, avec la visite de Marc Keller en prime ! Claude Fichaux, Thierry Brandt, Aziz Ben-Amar, dirigeants de l’époque ou encore Nagib Remita, l’ancien kiné, ont aussi répondu présents pour quelques souvenirs à partager. « En rigolade du début à la fin », souligne Tommy De Jong. « En se remémorant les moments au Centre avec les bêtises de chacun et même si on les connaît par cœur, François les raconte tellement bien qu’on ne s’en lasse pas (rires) ».

 Avec un petit coup à boire, parce que l’hygiène du sportif, pour la plupart, ça ne les concerne plus vraiment. La prochaine fois, ils ont promis de mieux s’organiser pour être encore plus nombreux. Plus y’a de fous…   

CONTENUS SPONSORISÉS