Gend’Élus, l’appli qui fait le lien entre gendarmerie et élus

En décembre, la gendarmerie nationale, en partenariat avec l’Association des maires de France (AMF), a lancé l’opération nationale #PrésentsPourLesElus et l’application mobile Gend’Élus.

152
Un aperçu des fonctionnalités de l’application. ©Gend’Elus

L’application Gend’Élus a été lancée et présentée par le général d’armée et directeur général de la gendarmerie, Christian Rodriguez. Elle a pour objectif de renforcer la proximité et l’accompagnement des 33 000 maires en zone gendarmerie, dont cinq cent cinq dans le Bas-Rhin. Un QR code pour télécharger l’application a été envoyé à l’ensemble des élus du Bas-Rhin. Pour l’instant, elle est disponible uniquement sur Android. Elle regroupe différents outils, à l’image d’une encyclopédie, comme le décrit le chef d’escadron Marconot, commandant de la compagnie de gendarmerie départementale de Wissembourg : « Il y a un tchat avec la brigade numérique, accessible sept jours sur sept. Il y a aussi un annuaire avec toutes les informations importantes, des fiches réflexes qui guident l’élu dans son rôle et aussi de la documentation officielle qui présente différents dispositifs gendarmerie ou ministériels ».

Une consultation auprès des maires

En plus de l’application, la gendarmerie a lancé une consultation de grande ampleur appelée #PrésentsPourLesElus. Tous les maires situés en zone gendarmerie ont reçu ou recevront un questionnaire. Ils peuvent répondre à quatorze questions ouvertes, qui portent notamment sur la présence des forces de l’ordre dans leur commune ou encore le niveau d’insécurité des administrés. Ils sont aussi invités à remonter les problèmes qu’ils rencontrent au quotidien dans leur commune. La gendarmerie, dans une démarche de redevabilité, a besoin de savoir ce qui ne va pas pour adapter au mieux ses actions. Les problèmes remontés seront étudiés et des solutions pourront être apportées.

CONTENUS SPONSORISÉS