Gare aux escroqueries sur les comptes de formation

220

Beaucoup de tentatives d’escroqueries au Compte Personnel de Formation (CPF) ont été identifiées ces derniers mois grâce au dispositif www.cybermalveillance.gouv.fr .

Depuis 2019, 14 000 personnes se seraient fait avoir. Une menace qui frappe aussi bien les travailleurs indépendants que les personnes salariées ou en recherche d’emploi.

En général, l’arnaque commence par un appel téléphonique (ou un SMS). La personne au bout du fil se dit missionnée par la plateforme Mon Compte Formation, par un organisme public (ministère du travail, de l’emploi et de l’insertion, Pôle emploi…) ou par un organisme de formation. L’escroc, qui propose à la victime de bénéficier d’une formation, lui demande ses identifiants de connexion qui lui permettront ensuite de pirater son compte. Pour l’escroc, le tour est joué : il n’a plus qu’à inscrire la victime à des formations factices et lui retirer ainsi tout l’argent cumulé sur son Compte Personnel de Formation. Quelques conseils pour éviter ces arnaques : ne pas communiquer d’informations sensibles (numéro de sécurité sociale, coordonnées bancaires, mots de passe…) par messagerie, par téléphone ou sur internet ; stopper la communication au moindre doute et bloquer le numéro de l’appelant. Si les informations ont déjà été données à l’arnaqueur, changer immédiatement le mot de passe de son compte CPF, ainsi que celui des autres sites ou comptes sur lesquels il a été utilisé.

Rendez-vous ensuite sur l’unique site du CPF : www.moncompteformation.gouv.fr pour signaler l’arnaque.

CONTENUS SPONSORISÉS