Gambsheim – Des artistes allemands célèbrent l’eau et la nature

À Gambsheim, jusqu’au 30 novembre, les visiteurs peuvent découvrir la passe à poissons, son fonctionnement, les espèces qui y transitent, et profiter de l’exposition Wellen des Lebens, sur le thème de l’eau.

151
L’exposition Wellen des Lebens est visible à la passe à poissons jusqu’au 30 novembre

La passe à poissons de Gambsheim permet aux espèces migratoires et locales de franchir le barrage de Gambsheim/Rheinau, d’aval en amont, pour rejoindre leurs zones de frai. Elle consiste en un caisson en béton ouvert, avec une inclinaison de moins de 4 degrés, et une élévation d’un mètre tous les 15 mètres.

À la sortie, une vidéo enregistre les passages 24h/24 pour permettre le comptage de chaque poisson ayant traversé. Dans l’espace muséographique, le public peut découvrir ce qu’est une passe à poissons. Certains sont surpris d’apprendre qu’outre le saumon, grand migrateur, une trentaine d’espèces piscicoles différentes empruntent également cet ouvrage de franchissement : « La plus représentée est l’anguille. Des espèces de rivière sont aussi très présentes, comme l’ablette, l’aspe, la brème commune ou le barbeau. Les pics de migration ont lieu au printemps, puis fin octobre, début novembre », explique Léa Langlois, la chargée de mission Tourisme.

Quand l’art et la nature se rencontrent

Les visiteurs peuvent aussi voir les poissons remonter le courant dans la salle d’observation, toucher des carpes dans le bassin tactile, admirer quelques espèces dans le grand aquarium, ou se rendre compte de la différence de niveaux en se promenant dans les zones extérieures.

Enfin, ils peuvent découvrir l’exposition Wellen des Lebens. Cette exposition de peinture et de sculpture est le fruit de la rencontre entre trois artistes allemands, Hugo Brinkkötter, Barbara Puppe-Opahle et Roswitha Vallendor. Ils présentent des créations qui ont toutes été inspirées par un élément commun, l’eau.

« Chaque année, nous accueillons des artistes qui travaillent sur un thème proche des valeurs de la passe à poissons, comme la nature, la biodiversité ou le Rhin », poursuit Léa Langlois. L’exposition, et ses œuvres mettant l’eau à l’honneur, qu’elle soit calme et mystérieuse, trouble ou limpide, dynamique ou violente, restera en place jusqu’au 30 novembre. Puis, les lieux fermeront leurs portes au public pour la pause hivernale.

A Gambsheim, trois artistes allemands présentent leurs œuvres sur le thème de l’eau / ©DR

CONTENUS SPONSORISÉS