Ford Explorer Hybrid, le bon gros géant électrique

Fort de ses sept places et de ses 457 chevaux cumulés, le grand SUV américain débarque sur nos routes avec une technologie hybride rechargeable qui l’exonère de la taxe carbone et le place en bonne position parmi les modèles du genre sur le marché hexagonal.

0
140

Avec son V6 turbo essence et sa puissance cumulée de 457 ch, ses 5,06 m de long sur 2,29 m de large et 1,78 m de haut, ainsi que ses 2,5 tonnes, l’Explorer est un pur produit américain.

Pour s’attaquer à l’Europe, il nous arrive équipé d’un système plug-in hybride lui permettant d’affronter la législation française en baissant sa consommation de CO2 à 71 g/km. Grâce à cela, il propose une autonomie électrique de 42 km sans aucune émission nocive, tout en embarquant jusqu’à sept passagers et en étant capable d’affronter quasiment toutes les conditions de circulation avec sa transmission 4×4.

Un vrai baroudeur

Sur la route, son couple cumulé de 825 Nm fait oublier le poids de ce bon gros géant américain qui se laisse toutefois aller à de désagréables mouvements de caisse lorsqu’on lui impose un rythme élevé. Mais rien de bien grave, il faut simplement prendre le temps de mesurer les capacités énormes de l’engin.

La transmission intégrale Intelligent All-Wheel Drive, combinée à la boîte automatique 10 vitesses, permet d’accéder à 7 modes de conduite sélectionnables (Normal, Sport, Trail, Terrain Glissant, Remorquage, Neige/Sable et Pente Raide). Pour ce qui est de l’autonomie électrique, l’Explorer tient ses promesses. Grâce à sa batterie lithium-ion de 13,6 kWh placée sous le plancher côté droit, on a pu effectuer 40 km en tout électrique. Ensuite, le V6 a pris le relais pour atteindre rapidement les 15 l de moyenne. Heureusement, les différents modes de gestion de l’énergie permettent de laisser la voiture gérer avec le mode auto ou de rouler en tout électrique, préserver la charge disponible ou recharger la batterie en roulant.

Un équipement complet

Car il faut le dire, cet Explorer que nous avons testé sur les routes entre Paris et la baie de Somme, ainsi que sur les parcours sablonneux du parc du Marquenterre pour la partie tout-terrain, dispose de beaucoup d’arguments pour séduire. Si la silhouette est massive et la calandre agressive, l’habitacle, lui, impressionne par l’espace qu’il offre à ses occupants.

Ces derniers peuvent être jusqu’à sept grâce à deux confortables sièges au rang trois, se manipulant électriquement. Le coffre offre alors une capacité de 274 à 330 litres jusqu’au plafond et peut s’étendre à 2,274 l en configuration deux sièges. Le pilote profite quant à lui d’un très grand écran de 12,3 pouces, d’une tablette centrale verticale à écran tactile de 10,1 pouces et d’un ensemble complet de technologies d’aide à la conduite. Malgré son prix d’accès à 77 000 €, l’Explorer figure parmi les moins chers du marché des grands SUV, ses concurrents premium étant à équipement égal bien plus onéreux.