Force Femmes, retrouver sa voie après 45 ans

Force Femmes a ouvert son antenne en Alsace le 28 février. Créée il y a quinze ans, l’association accompagne et soutient les femmes de plus de 45 ans à retrouver un travail ou se lancer dans la création d’entreprise. Martine Stoffel-Castérot, directrice générale du groupe familial du même nom, basé à Haguenau, nous explique.

0
1811

45 ans, et alors ? Sur son site internet, Force Femmes affiche directement la couleur. Dans le monde du travail, une femme de plus de 45 ans n’est pas une faiblesse. Depuis 15 ans, l’association accompagne et conseille des femmes dans l’entrepreneuriat ou pour retrouver un emploi. Le 28 février, Force Femmes a ouvert une antenne à Strasbourg, dans les locaux de la CCI. « Le but est de rayonner de Wissembourg à Mulhouse », précise d’emblée Martine Stoffel-Castérot, directrice générale de l’entreprise Daniel-Stoffel, basée à Haguenau. Le but de l’association: les candidates ont d’abord un entretien individuel avec l’un des 50 bénévoles (dont quatre hommes) pour personnaliser son parcours. Elles sont ensuite suivies entre six à douze mois, entrecoupés de rendez-vous pour faire le point.

« On veut superformer en Alsace ! »

« Je suis d’une génération où beaucoup de chefs d’entreprise sont des hommes. Les choses vont évoluer, la question c’est : quand ? », interroge Martine-Stoffel. La cheffe d’entreprise de 53 ans rappelle la solitude de ces femmes qui font l’objet d’une triple discrimination : du sexe, de l’âge, parfois aussi du niveau de qualification. « Nous intervenons dans la mesure de nos capacités et nous orientons les candidates vers d’autres organismes si besoin », précise Martine Stoffel.

Au niveau national, Force Femmes c’est 53 % de femmes qui retrouvent un emploi ou lancent leur boîte, et 250.000 candidates accompagnées. À Haguenau, l’association est en contact avec Pôle Emploi. « On veut surperformer en Alsace ! », s’enthousiasme Martine Stoffel qui évoque l’idée de lancer des cafés-réseaux où tout le monde pourrait se retrouver chaque mois. « La qualité des bénévoles est super, maintenant, on attend les candidates ! ».   

Contact : www.forcefemmes.com