Fermeture du centre de dépistage du Parlement ?

190

Le 11 mai 2020, le Parlement Européen de Strasbourg se transformait en un immense centre de dépistage du Covid-19. Avec une capacité de 2000 tests par jour, il avait pour objectif d’accueillir les personnes asymptomatiques, identifiées par l’assurance maladie ou des médecins comme possible cas contacts. Mais un mois plus tard, le centre tourne au ralenti : entre 40 et 70 tests sont réalisés par jour. Sur les quatre laboratoires présents à l’ouverture, il n’y en a plus que trois. Depuis l’ouverture, 2 cas positifs ont été identifiés sur les 840 tests réalisés par le laboratoire Bio67. Chez Biogroup, dans le box voisin, aucun cas de coronavirus n’a été détecté. Alors que la fermeture du centre était initialement prévue pour le 31 juillet, elle pourrait être avancée au 4. Mais les laboratoires espèrent éviter cette fermeture prématurée, le centre pouvant se révéler stratégique dans le cas d’une deuxième vague. 

CONTENUS SPONSORISÉS