Faut-il se faire tester avant les fêtes ?

192

Beaucoup pensent avoir trouver la solution pour pouvoir passer les fêtes en famille : se faire tester. Mais les médecins mettent tous en garde face à ces tests de «confort». Un test négatif ne garantit pas que l’on n’est pas contagieux, surtout un test antigénique, moins sensible qu’un test PCR. De plus, on peut être contaminé par le virus sans qu’il ne soit encore détectable au moment du test. Un test négatif ne signifie pas que l’on peut lever les mesures barrières, au contraire. De plus, un afflux trop important de patients dans les laboratoires contribuerait à rallonger les délais. L’idéal serait donc de s’auto-confiner au moins une semaine avant les retrouvailles, en réduisant au maximum le nombre de contacts. Cela signifierait de ne plus faire de courses, etc. Le jour-J, il faudra respecter les règles, même autour du sapin : se réunir en petit comité, porter le masque, aérer, respecter les distanciations sociales, les gestes barrières.

CONTENU SPONSORISÉ