Faire des rencontres et se peindre en émotions

Du 6 au 30 septembre, la médiathèque « Le Trait d’Union » de Weyersheim accueillera l’exposition « Au coeur de l’émotion » de l’artiste peintre Nathalie Mazza. En se laissant guider librement par les couleurs, les textures et les mélanges qui surgissent, cette expatriée alsacienne nous immerge dans son imaginaire ponctué de rencontres et emprunt de nature.

0
51

S’il y a dix ans on lui avait prédit qu’elle deviendrait artiste peintre, elle ne l’aurait pas cru. Aujourd’hui, elle exerce la peinture à plein temps. Nathalie Mazza, ou « Ashaya » de son nom d’artiste, a parfois été complexée de ne pas avoir acquis la technique de manière académique. Elle est autodidacte.

Au fil du temps, en expérimentant, elle s’est finalement émancipée des codes pour pouvoir créer : « Tout le monde a une émotion et un imaginaire, mais tous n’arrivent pas à l’exprimer. J’en suis un exemple typique, je n’ai pas pris de cours, j’apprends continuellement », dit-elle.

La peinture spontanée

C’est au travers de différents voyages que Nathalie fait ses premiers pas vers la peinture. Elle s’essaye aux collages et tient un carnet de voyage où elle couche sur papier poèmes et histoires.

Au bout du compte, elle s’agace de ne pas pouvoir mieux retranscrire ce qu’elle ressent. Comment le partager autrement ? En peignant, elle se livre plus facilement : « Je suis devenue artiste peintre de fil en aiguille. Je me suis aperçue que je pouvais créer en improvisant, comme au théâtre. Alors mes peintures se sont créées en fonction de ce que je vivais dans ma vie ».

Faire naître des tableaux par association libre, c’est ce qu’Ashaya appelle « la peinture spontanée » ; une méthode qui permet au peintre de travailler très librement et avec plusieurs outils. Ashaya peint ainsi autant au pinceau qu’avec les mains, avec des éponges ou du papier froissé.

Au cœur de l’émotion

L’exposition n’a pas de thème précis, mais son titre, « au coeur de l’émotion », résonne de plusieurs manières pour l’artiste. Il reflète à la fois le processus de création de ses tableaux et sa rencontre avec l’Alsace : « C’est très symbolique que le site s’appelle le « trait d’union », car ma vie a basculé lorsque j’ai rencontré un Alsacien », se réjouit-elle. Très attachée à partager ses tableaux et ses réflexions, ce moment d’échange avec les visiteurs fera office de premier contact, elle qui est arrivée en Alsace au mois de janvier : « Les gens sont très chaleureux, ils ont su garder leurs traditions. Je viens juste d’arriver en Alsace et j’aimerais aller à leur rencontre. »

Le vernissage de l’exposition « Au coeur de l’émotion » se tiendra le 06 septembre à 19h et il sera possible de découvrir les tableaux jusqu’au 30 septembre dans les horaires d’ouverture de la médiathèque.