Elyze, l’appli politique pour les jeunes

À l’approche de l’élection présidentielle en France, une application se démarque: Elyze. Elle s’adresse principalement aux jeunes et permet à un utilisateur de savoir quel candidat est le plus fait pour lui.

66
Le 1er tour de l’élection présidentielle sera le 10 avril. / ©LD

Dans son fonctionnement, Elyze ressemble à Tinder, l’application pour trouver l’amour. Par exemple, si une idée comme « augmenter le montant du SMIC de 15% » apparaît à l’écran, l’utilisateur peut « swiper » (glisser son doigt sur l’écran) en conséquence : à gauche s’il n’est pas d’accord, à droite s’il est en phase avec cette idée. Proposition après proposition, une tendance se dessine. À tout moment, en se rendant sur l’icône médaille au milieu de la barre d’outils, l’utilisateur peut découvrir ses affinités politiques. Plus il swipe, plus le résultat est affiné. L’application préconise au moins cinquante réponses, mais il est possible d’en donner davantage. Pour s’y retrouver, Elyze a listé les propositions de chaque candidat sur les grands thèmes de campagne : environnement, économie, éducation, solidarités et santé, société et international. Elle permet aussi de découvrir le programme de chacun et quelques anecdotes sur la personne.

Un outil contre l’abstention

Lors de son lancement, Elyze a comptabilisé plus de 1 200 000 téléchargements en moins de trois semaines. Elle a été créée par Grégoire Cazcarra, à la tête du mouvement Les Engagés à Bordeaux qui essaie de convaincre les jeunes de s’intéresser à la vie publique, et François Mari. Avec cette application, les créateurs cherchent à intéresser les jeunes, lutter contre l’abstention et offrir une porte d’entrée vers la présidentielle. Si certains utilisateurs font des retours positifs sur l’application, notamment en indiquant qu’Elyze leur a permis de trancher alors qu’ils hésitaient, d’autres l’attaquent. Il lui est reproché, entre autres, de ne pas pouvoir pondérer les réponses ou encore de mal protéger les données de ses utilisateurs.

CONTENUS SPONSORISÉS