Du drone à la moto volante

167

La société russe Hoversurf vient d’ouvrir les commandes de son étonnant engin volant. Quelque part entre le drone et la moto, cet ovni a en effet eu l’autorisation de prendre la route… sur le sol américain pour le moment. La police de Dubaï l’utilise déjà. Baptisé S3, ce véhicule léger ne pèse « que » 114 kg et atteint une vitesse de pointe de 96 km/h. Pratique, il peut atteindre une altitude de 5 m afin de passer au-dessus des bouchons. L’autonomie n’est toutefois que de 15 minutes et les hélices sont pour le moins dangereuses. Les curieux devront tout de même débourser 150 000 $ (130 000 €) pour faire main basse sur cet engin dont la sortie en France est peu probable étant donné la législation en vigueur.

CONTENU SPONSORISÉ